Guide de voyage Turquie

La Turquie, à cheval sur les continents européen et asiatique. Si la partie asiatique représente plus de 95% de son espace géographique, il faut toutefois noter que 15% des turcs vivent côté européen.
Bordée par la mer noire, la mer Égée, la méditerrané, la mer de Marmara, les détroits du Bosphore et des Dardanelles, la Turquie est un immense pays, riche d’une culture séculière héritée de l’ancien empire Ottoman.
Sixième destination mondiale le pays est très attractif grâce à ses sites historiques restés intacts. Istanbul, Antalya, les côtes de la mer Égée, celles de la méditerranée et la Cappadoce sont des lieux particulièrement prisées par les touristes.

La Turquie ou plus exactement la République de Turquie est un pays Eurasiatique qui s’étend à travers la péninsule Anatolienne en Asie Occidentale et en Thrace dans la la région des Balkans située en Europe du Sud.

97% du pays se situe en Asie mais sa ville la plus importante Istanbul est essentiellement en Europe. La mer de Marmara, le Bosphore et les Dardanelles séparent l’Anatolie et la Thrace.

La majorité de la population est d’origine ethnique turque. Une minorité importante est Kurde.

La religion dominante est l’Islam mais la Turquie est un pays laïc. La Turquie moderne est née à la fin de la deuxième guerre mondiale à la chute de l’empire Ottoman. Son système politique a été construit en 1923 par Mustapha Kemel Ataturk.

La Turquie est une destination touristique de choix avec Istanbul et les côtes de la mer Égée et de la mer méditerranée, sans oublier la région de Cappadoce.

Découvrir notre Guide de voyage à Istanbul

  • Ankara : le musée ethnographique

    Publié le 23 mai 2020

    Le musée ethnographique d’Ankara a pour mission de conserver le patrimoine culturel turc et de promouvoir l’art turc des Seldjoukides à nos jours. Il accueille pendant 15 ans la dépouille d’Atatürk, père fondateur de la République de Turquie, avant son transfert à Anitkabir, son mausolée. Le musée abrite de nombreuses pièces exceptionnelles qui attirent des milliers de visiteurs. Il est situé sur la colline où se trouve le cimetière musulman de Namazgâh.
    Le bâtiment
    L’édifice est construit par

  • Turquie, aller plus loin ...

  • Les thermes romains d’Ankara sont bâtis par l’empereur romain Caracalla. On retrouve les vestiges bien préservés de ce haut-lieu fréquenté par la noblesse romaine sur l’Avenue Çankırı dans la capitale turque. Présentation du site Caracalla, fils de Septime Sévère, sacré empereur en 211 et véritable
  • Antalya est ville sur la côte méditerranéenne au sud-ouest de la Turquie. Antalya est entourée de falaises et bordée de montagne. Son développement a commencé dans les années 1970. C’est aujourd’hui un haut lieu du tourisme international. Antalya possèdent des plages dont Lara, Konyaaltı et
  • La Citadelle d’Ankara est une forteresse bâtie à l’époque antique par le roi Midas. Elle est perchée à près de 1 000 mètres sur une des collines de la ville. Brève historique sur le château La fortification est d’abord une garnison militaire occupée par l’armée hittite pour surveiller la ville. Elle
  • La forteresse de Rumeli Hisari est à Bebek, un quartier d’Istanbul. Elle est édifiée en 1452 par Mehmet II pendant le siège de Constantinople pour bloquer tout ravitaillement venant de la Mer Noire. Histoire de l’édifice La forteresse est érigée sur la partie occidentale du Bosphore avec de grands
  • Le Palais Topkapi ou Topkapi Serayi est un bâtiment construit à partir de 1459 pour servir de résidence principale aux sultans et souverains Ottomans. Il se trouve à l’endroit où était l’acropole de l’antique Byzance, dans le quartier historique d’Istanbul. Histoire et présentation du palais Mehmet
  • La Tour de Galata ou Tour du Christ fut construite par les Génois en 1348, elle se tient dans le quartier de Galata d’Istanbul, au sud de la place Taksim. Histoire et présentation de la tour Du haut de ses 68 mètres, on la découvre comme un vrai repère dans la ville. Les Génois réalisèrent des
  • L’Eglise Sainte-Irène se trouve dans le parc du Palais de Topkapi. Elle est bâtie au milieu du IVe siècle par Constantin Ier à l’emplacement d’un temple dédié à la déesse Aphrodite. Son histoire L’église accueille le deuxième concile œcuménique en 381 sous Théodose II. Elle est incendiée pendant la
  • Bâti au Xe siècle, le temple d’Auguste se trouve à Ulus, un quartier d’Ankara. On l’appelle couramment Monument d’Ancyre, nom ancien de la capitale turque. Il est célèbre car il conserve le testament politique de l’empereur Auguste. Présentation de l’édifice En l’honneur de l’empereur romain Auguste,
  • La basilique Sainte-Sophie d’Istanbul se trouve sur une falaise d’Istanbul, à l’entrée du Bosphore. C’est une ancienne église construite à l’origine au IVe siècle. Elle fut transformée en mosquée avant de devenir aujourd’hui un musée. Histoire et présentation de la basilique Sainte-Sophie On doit à
  • La Cappadoce est une région du centre de la Turquie, dans la région orientale de l’Anatolie. A travers l’Histoire, le nom « Cappadoce » est souvent utilisé dans les documents de source chrétienne et c’est aujourd’hui un concept touristique qui définit une région aux beautés naturelles fantastiques et à
  • Edirne est une ville de la Thrace orientale, au nord-ouest de la Turquie. Elle se trouve dans la plaine vallonnée de Thrace et juste à l’est du confluent de la Maritsa, la Tundzha, et de la rivière Arda. Cette ville peut être votre destination première ou la dernière en Turquie, selon le sens de
  • Récemment, lors d’une visite en Turquie, j’ai eu l’occasion de me rendre dans une nouvelle région, à savoir la ville d’Izmir. C’est toujours agréable d’explorer en dehors d’Istanbul et d’apprécier une autre partie de la Turquie. Les vols pour Izmir ne sont qu’à une heure d’Istanbul et des correspondances
  • Le musée des civilisations anatoliennes se trouve dans le quartier d’Atpazan, à l’entrée de la citadelle d’Ankara. Il conserve de nombreuses collections qui retracent la vie du peuple d’Anatolie depuis la préhistoire. Présentation du musée Le musée occupe deux édifices construits au XVe siècle sous
  • Ankara est la seconde ville la plus importante de Turquie après Istanbul. Elle se situe étonnamment sur une pente raide (398 mètres d’altitude), au bord du fleuve Enguri Su. La capitale de la République de Turquie est une ville très ancienne et hautement touristique, qui abrite de nombreux vestiges
  • Quand on pense à la Turquie, les choses les plus évidentes qui nous viennent à l’esprit sont Istanbul, la nourriture, la richesse culturelle, etc. Mais la Turquie est bien plus que cela. L’un des secrets les mieux gardés de la Turquie est la région du nord-est de l’Anatolie. Erzurum est la capitale
  • Le musée archéologique d’Istanbul est le plus grand musée archéologique de Turquie. Il expose plus d’un million d’objets retraçant l’histoire de l’humanité. Le bâtiment Le bâtiment principal est une des plus importantes constructions néoclassiques de la ville, œuvre de l’architecte Alexandre Vallaury.
  • Située à Istanbul, la Corne d’Or est une estuaire préhistorique où deux cours d’eau se rejoignent pour se jeter dans le Bosphore. Avec ses 8 km de long et 750 m de large, elle est une des grandes attractions touristiques de la ville, visitée par de nombreux touristes. Histoire de la Corne d’Or
  • Les murailles de Constantinople sont un ensemble de murs défensifs construits à l’origine dès le VIIe siècle avant J.C. pour protéger la cité de Constantinople, la capitale de l’empire byzantin. Les vestiges du rempart antique se trouvent aujourd’hui dans la ville d’Istanbul, en Turquie. Histoire du
  • Le mausolée d’Atatürk est situé sur la colline d’Anıttepe à Ankara. On l’appelle aussi Anitkabir. Il abrite la dépouille de Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur et premier président de la République de Turquie, mort en novembre 1938. Présentation de l’édifice La construction de l’Anitkabir débute en
  • La mosquée Mihrimah est bâtie entre 1562 et 1565 par le Sultan Soliman pour sa fille unique Mihrimah. Elle se trouve à Edirnekapi, quartier d’Istanbul près des murs byzantins dans la partie historique de la ville. Présentation de l’édifice Elle est réalisée par l’architecte impérial ottoman Sinan