Istanbul : Sainte-Irène

Istanbul : Sainte-Irène




Istanbul : Sainte-Irène

L’Eglise Sainte-Irène se trouve dans le parc du Palais de Topkapi. Elle est bâtie au milieu du IVe siècle par Constantin Ier à l’emplacement d’un temple dédié à la déesse Aphrodite.

Son histoire

L’église accueille le deuxième concile œcuménique en 381 sous Théodose II. Elle est incendiée pendant la sédition Nika en 532 en même temps que la basilique Sainte-Sophie. Elle est reconstruite par l’empereur Justinien sous sa forme actuelle avec sa belle coupole. Deux siècles plus tard, un tremblement de terre ébranle l’édifice qui subit d’importants dégâts. L’empereur Léon l’Isaurien la restaure et en profite pour l’agrandir considérablement. Quand les Ottomans prennent la ville, ils l’utilisent comme arsenal.

Sa description

Elle est aujourd’hui la seule église à posséder un atrium de l’époque byzantine. Son plan en croix grecque s’écarte du plan basilical habituel. Le bâtiment dont la forme n’a pas changée depuis le VIIIe siècle comprend trois nefs et deux magnifiques dômes. A son extrême est, on peut admirer une belle abside dont la coupole porte une grande croix, parfaite démonstration de l’art iconoclaste.

On y découvre encore des armes historiques comme le sabre de Mehmet II le Conquérant et une épée de Scanderbey. Les clés des villes conquises y sont aussi exposées.

Le monument n’est plus un lieu de culte, et il est ouvert au public pour des spectacles et concerts comme le festival international de musique d’Istanbul. Ses grandes qualités acoustiques se prêtent fort bien à ce type d’événement.

En savoir plus :

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org