Ankara : la citadelle



Ankara : la citadelle

La Citadelle d’Ankara est une forteresse bâtie à l’époque antique par le roi Midas. Elle est perchée à près de 1 000 mètres sur une des collines de la ville.

Brève historique sur le château

La fortification est d’abord une garnison militaire occupée par l’armée hittite pour surveiller la ville. Elle connait des modifications successives au cours des siècles, selon le désir des différents peuples qui possèdent la ville. Les Galates l’étendent et y ajoutent des fossés pour renforcer le contrôle de la cité.

La forteresse est entièrement détruite à la suite d’une attaque menée par les Arabes contre les Romains, les propriétaires de l’époque. Elle est restaurée pendant la période byzantine. Sous la domination des Seldjoukides, elle est de nouveau modifiée en 1073.

Sa description

La structure du domaine comprend deux enceintes, une extérieure et une intérieure. D’une longueur de 1500m, les murs de l’enceinte extérieure datent du IXe siècle et entourent le vieux quartier d’Ankara. Ils sont surmontés de vingt tours pour surveiller les portes de la ville. Les murs de la seconde enceinte sont mieux conservés, ils sont en marbre et en pierres rouges, matériaux de construction typiques d’Ankara.

L’architecture de la forteresse est traditionnelle turque. Les maisons à l’intérieur de la citadelle sont anciennes. Certaines sont réhabilitées pour servir de boutiques d’objets souvenir (cuivre, tapis, objets anciens).

A côté de la citadelle on trouve un petit marché où on peut se procurer des fruits secs et des épices d’une saveur exquise.

Si vous visitez la Turquie n'hésitez pas à suivre les chemins touristiques. Le pays est très bien organisé avec ses touristes et les destinations proposées sont juste remarquables.


En savoir plus :