Istanbul : Les murailles de Constantinople

jeudi 27 septembre 2018

Istanbul : Les murailles de Constantinople

Les murailles de Constantinople sont un ensemble de murs défensifs construits à l’origine dès le VIIe siècle avant J.C. pour protéger la cité de Constantinople, la capitale de l’empire byzantin. Les vestiges du rempart antique se trouvent aujourd’hui dans la ville d’Istanbul, en Turquie.

Histoire du rempart

Les premiers murs furent érigés par les colons mégariens menés par Byzas au VIIe avant J.C. siècle pendant la création de la ville. Constantinople était peu étendue et moins habités à l’époque, la muraille était à la dimension de la ville embryonnaire. Pour agrandir la cité, Septime Sévère en construisit une nouvelle en repoussant les limites pendant les premiers moments de l’occupation romaine.

Sous Constantin le Grand, la capitale de l’Empire romain est transférée à Byzance baptisée désormais Constantinople, signifiant la « ville de Constantin ». L’empereur voulait une ville plus grande, il initia la construction d’un mur à l’ouest de la précédente muraille. Cette entreprise qui partait de la Corne d’Or (à côté du pont Atatürk) pour se terminer à la côte de la Propontide (mer de Marmara) furent achevée par son fils Constantin II qui régna de 306 à 337.

La ville ne cessait de croître et ses limites dépassaient celles des murs de Constantin. Théodose II, empereur byzantin, construisit un nouveau mur, pour cerner la ville dès 408. Ce rempart, réalisé à l’ouest de l’ancien mur et long de près de 7 km, se situait entre la mer Marmara et la Corne d’Or. Sa construction fut dirigée par Anthémius, préfet du prétoire de l’Empire romain d’Orient, car Théodose n’avait que 11 ans. La ville possédait une double muraille qui l’avait efficacement protégée contre de nombreux sièges.

Les murs subirent de nombreux dégâts au cours des siècles qui suivirent, essentiellement à cause des séismes. Mais les réparations permirent de préserver une bonne partie du rempart qu’on peut aujourd’hui admirer dans la ville d’Istanbul.


A voir aussi sur le site

  • Istanbul : Sainte-Sophie

    La basilique Sainte-Sophie d’Istanbul se trouve sur une falaise d’Istanbul, à l’entrée du Bosphore. C’est une ancienne église construite à l’origine au IVe siècle. Elle fut transformée en mosquée avant de
  • Turquie, découvrir Erzurum

    Quand on pense à la Turquie, les choses les plus évidentes qui nous viennent à l’esprit sont Istanbul, la nourriture, la richesse culturelle, etc. Mais la Turquie est bien plus que cela. L’un des
  • Ankara : la citadelle

    La Citadelle d’Ankara est une forteresse bâtie à l’époque antique par le roi Midas. Elle est perchée à près de 1 000 mètres sur une des collines de la ville. Brève historique sur le château La
  • Ankara : Musée des civilisations d’Anatolie

    Le musée des civilisations anatoliennes se trouve dans le quartier d’Atpazan, à l’entrée de la citadelle d’Ankara. Il conserve de nombreuses collections qui retracent la vie du peuple d’Anatolie depuis
  • Ankara : temple d’Auguste

    Bâti au Xe siècle, le temple d’Auguste se trouve à Ulus, un quartier d’Ankara. On l’appelle couramment Monument d’Ancyre, nom ancien de la capitale turque. Il est célèbre car il conserve le testament