Turquie, Antalya

jeudi 14 février 2019

Turquie, Antalya

Antalya est une ville ancienne située dans le sud de la Turquie, au bord de la mer Méditerranée. Elle est communément appelée "le joyau de la Riviera turque". La ville, située au bord d’une falaise, est devenue l’une des principales destinations touristiques du pays, alliant le tourisme balnéaire au tourisme historique et culturel.

Les principales attractions à voir à Antalya sont ses longues plages aux eaux turquoise, ses monuments historiques qui racontent l’histoire du pays, et sa campagne verte et vallonnée à la périphérie de la ville.

Visiter les ruines des anciennes cités romaines, se promener dans les rues murées et escarpées d’une vieille ville de rêve ne sont que quelques-unes des attractions à faire à Antalya et dans ses environs. Vous pourrez également explorer ses parcs naturels sauvages, passer une journée sur l’une de ses plages paradisiaques ou encore déguster certains des plats typiques de la gastronomie turque et asiatique.

Le saviez-vous ?

Attalus II a ordonné à ses hommes de trouver l’endroit le plus paradisiaque pour construire une ville. Ils ont fondé la ville d’Attaleia, qui a ensuite été changée en Adalia, et finalement en Antalya.

Que voir à Antalya

Murs de la ville : Anciennes fortifications à voir à Antalya qui protégeaient et gardaient le centre de la ville. La plupart d’entre eux sont encore debout.

Tour de Hýdýrlýk : tour de pierre romaine vieille de 2 000 ans, située dans le centre-ville et surplombant la mer.

Tour de l’horloge : la dernière des plus de 80 tours qui gardaient autrefois la vieille ville.

Musée Kaleiçi : petit musée ethnographique situé dans un bâtiment historique de la vieille ville d’Antalya, exposant les rites, coutumes et traditions de la culture ottomane.

Musée Mevlana : Musée et monastère où l’on peut voir les reliques du fondateur des Derviches.

Porte d’Hadrien : arc de triomphe en marbre blanc construit au IIe siècle en l’honneur de l’empereur romain Hadrien.

Minaret de Kesik : Ruines d’un temple qui a été utilisé par les Romains, les Byzantins et les Arabes comme lieu de culte, montrant les trois styles de construction.

Minaret de Yivli : Une tour en briques rouges à voir à Antalya qui date du 13e siècle et s’élève à quelque 40 mètres au-dessus de la ligne d’horizon basse de la ville. Elle fait partie de la mosquée du même nom.

Parc Karaalioglu : un parc entouré d’arbres exotiques et de fontaines d’eau qui offrent tranquillité et calme au visiteur.

Yat Limani : la marina de la ville, qui contraste avec les anciens murs de la ville près des falaises.

Madrasa de Karatay : école religieuse datant du XIIIe siècle, c’est l’un des plus importants bâtiments en pierre de la dynastie seldjoukide.

Musée archéologique : une exposition sur l’histoire et la culture de la Turquie, du paléolithique à l’Empire ottoman.

Monument Atatürk : Statue en l’honneur du fondateur de la patrie turque contemporaine située sur la place de la République, connue sous le nom de Cumhuriyet Meydani.

Quand visiter Antalya ?

La région d’Antalya, dans le sud de la Turquie, bénéficie d’un climat très doux avec des températures modérées tout au long de l’année, de sorte que toute période de l’année est propice à une visite. Le printemps et l’été sont les meilleurs mois pour profiter pleinement des plages et des attractions naturelles d’Antalya.

À la fin de l’été et au début de l’automne, Antalya accueille un certain nombre de festivals artistiques qui animent la ville, comme le festival international du film Golden Orange (dernière semaine de septembre) et le festival international de musique méditerranéenne (octobre).

Conseils pratiques

À Antalya, comme dans d’autres villes musulmanes traditionnelles, il est interdit de photographier les habitants sans leur demander la permission au préalable. Il est également important de respecter le culte arabe et de retirer ses chaussures avant d’entrer dans une mosquée.

Le principal office du tourisme de la ville est situé au 21, avenue Tonguç Cd.

Gastronomie

Voici quelques-uns des plats les plus populaires d’Antalya :

  • Mercimek : Soupe de lentilles rouges et de légumes avec du citron.
  • Piyaz : Salade de haricots secs, oignon, graines de sésame et persil.
  • Doner kebab : Plat célèbre composé de poulet, de bœuf ou d’agneau rôti dans un rouleau et servi avec du riz, des pommes de terre ou du pain pita.
  • Gözleme : Pâte de farine grillée remplie de toutes sortes d’ingrédients.
  • Manti : Boulettes farcies de viande hachée épicée et cuites à la vapeur.

Choses à faire à Antalya

Visite des ruines de Termessos : Ancienne ville en ruines située au sommet d’une montagne, entourée par le parc national de Güllük Dagi.

Découvrez les plages : En raison des falaises abruptes qui entourent la ville, les meilleures plages à voir à Antalya s’étendent au sud-ouest. Les meilleures plages sont Beach Park et Konyaalti Beach.

Plongée dans les eaux cristallines : Antalya est l’une des destinations touristiques les plus populaires auprès des amateurs de plongée. La région compte plus de 25 sites de plongée autorisés, l’une des activités les plus populaires d’Antalya.

Visitez la ville en ruines de Perge : à 17 kilomètres d’Antalya se trouve cette ancienne cité qui a été conquise par les Hellènes, les Akkadiens, les Macédoniens, les Romains et les Ottomans.

Les chutes d’eau de Düden : Une des merveilles naturelles d’Antalya située dans le parc du même nom, à l’est du centre ville. Une excursion en bateau est l’une des choses à faire à Antalya pour voir l’embouchure de ces chutes d’eau se jeter directement dans la mer depuis une hauteur de 30 mètres.

Visitez le théâtre Aspendos : le théâtre le mieux conservé au monde, où des pièces de théâtre, des opéras et des concerts sont encore joués.


A voir aussi sur le site

  • Turquie, Edirne

    Nous savons qu’Istanbul est magnifique, mais pour les voyageurs expérimentés dans cette ville, ce n’est pas une mauvaise idée de sortir un peu et de visiter les villes et villages voisins. Dans ce
  • Ankara : Les thermes romains

    Les thermes romains d’Ankara sont bâtis par l’empereur romain Caracalla. On retrouve les vestiges bien préservés de ce haut-lieu fréquenté par la noblesse romaine sur l’Avenue Çankırı dans la capitale
  • Istanbul : Sainte-Sophie

    La basilique Sainte-Sophie d’Istanbul se trouve sur une falaise d’Istanbul, à l’entrée du Bosphore. C’est une ancienne église construite à l’origine au IVe siècle. Elle fut transformée en mosquée avant de
  • Istanbul : Sainte-Irène

    L’Eglise Sainte-Irène se trouve dans le parc du Palais de Topkapi. Elle est bâtie au milieu du IVe siècle par Constantin Ier à l’emplacement d’un temple dédié à la déesse Aphrodite. Son histoire
  • Ankara : Musée des civilisations d’Anatolie

    Le musée des civilisations anatoliennes se trouve dans le quartier d’Atpazan, à l’entrée de la citadelle d’Ankara. Il conserve de nombreuses collections qui retracent la vie du peuple d’Anatolie depuis