Istanbul : Tour de Galata

lundi 10 septembre 2018

Istanbul : Tour de Galata

La Tour de Galata ou Tour du Christ fut construite par les Génois en 1348, elle se tient dans le quartier de Galata d’Istanbul, au sud de la place Taksim.

Histoire et présentation de la tour

Du haut de ses 68 mètres, on la découvre comme un vrai repère dans la ville. Les Génois réalisèrent des murs ainsi que la tour pour protéger leur installation à Galata après les accords commerciaux qu’ils conclurent avec l’empereur Michel VIII Paléologue au XIIIe siècle.

Plus tard, les ottomans l’utilisèrent à d’autres fins, notamment pour surveiller les incendies sous le règne de Mehmet II en 1453 , comme une prison au temps de Soliman le Magnifique et enfin comme un poste d’observation astrologique durant le pouvoir de Murad III.

Sa description

Avec sa forme circulaire de 9 étages, la tour de Galata est l’édifice le plus haut d’Istanbul (68 m). Son diamètre de base fait près de 17 m et ses murs ont une épaisseur d’environ 4 mètres. Sa toiture conique réalisée en 1794, comprend un capuchon et un toit en bois portant des plaques de plomb.

Un balcon circulaire au sommet offre une vue exceptionnelle à 360° sur toute la ville en général et en particulier sur la Corne d’or, le Bosphore, la mer Marmara avec en perspective les îles des princes. Quand il fait beau temps, on découvre de la tour les collines de Bithynie avec le Mont-Olympe. Un relevé du panorama de la ville pris par Pierre Prévost en 1825 à partir de la tour est exposé au Musée du Louvre.

On peut s’y restaurer grâce à un restaurant et à un café installés à ses niveaux supérieurs. Cette pause permet d’admirer le panorama de la ville. Il s’y trouve également une discothèque où on peut apprécier des spectacles turcs. La tour est équipée d’un ascenseur.

A voir aussi sur le site

  • Turquie, séjour à Istanbul

    Porte d’entrée du Moyen-Orient et de l’Asie, Istanbul est la plus grande ville de Turquie. C’est aussi l’une des plus vieilles et grandes villes d’Europe avec près de 17 millions d’habitants (la (...)
  • Istanbul : Rumeli Hisari

    La forteresse de Rumeli Hisari est à Bebek, un quartier d’Istanbul. Elle est édifiée en 1452 par Mehmet II pendant le siège de Constantinople pour bloquer tout ravitaillement venant de la Mer Noire. (...)
  • Ankara : le musée ethnographique

    Le musée ethnographique d’Ankara a pour mission de conserver le patrimoine culturel turc et de promouvoir l’art turc des Seldjoukides à nos jours. Il accueille pendant 15 ans la dépouille d’Atatürk, (...)
  • Ankara : temple d’Auguste

    Bâti au Xe siècle, le temple d’Auguste se trouve à Ulus, un quartier d’Ankara. On l’appelle couramment Monument d’Ancyre, nom ancien de la capitale turque. Il est célèbre car il conserve le testament (...)
  • Turquie, la Cappadoce

    La Cappadoce est une région du centre de la Turquie, dans la région orientale de l’Anatolie. A travers l’Histoire, le nom « Cappadoce » est souvent utilisé dans les documents de source chrétienne et (...)