Cyclotourisme en Baie de Somme
Accueil du site > Europe > Cyclotourisme en Baie de Somme

Cyclotourisme en Baie de Somme




Cyclotourisme en Baie de Somme

Pour découvrir la Baie de Somme, classée parmi les plus belles baies du monde, rien de tel que la bicyclette. Véritable kaléidoscope de paysages protégés, entre dunes, vasières et roselières, où les oiseaux migrateurs viennent faire une halte, le visiteur en prend plein les yeux et plein les poumons.

Entre Picardie et Normandie, le littoral de la Somme offre un environnement exceptionnel, où se ressourcer n’est pas un vain mot. C’est sans doute pour cela que la baie de Somme développe un réseau cyclable ambitieux : 210 km de voies sont balisées, dont près de 50 km de pistes sans voitures le long du littoral. 8 circuits vélo permettent de découvrir le territoire, en attendant la réalisation d’une voie littorale complète, partie intégrante de l’Eurovelo 4.

Depuis Saint-Valéry-sur-Somme, notre premier circuit, long de 28 km, nous entraîne entre terre et mer, à la découverte des dunes de Brighton. « Ces dernières abritent environ une soixantaine d’espèces d’oiseaux nicheurs, triton crêté, crapaud calamite ou encore rainette verte et près de 382 espèces végétales dont quatre sont protégées au plan national : Liparis de Loesel, Pensée des dunes, Pyrole des sables et Elyme des sables. » nous confie François, notre guide, entre deux coups de pédale. Plus loin, les cordons de galets du littoral picard constituent des habitats pionniers rares en Europe continentale.
Ils abritent des végétaux adaptés à l’absence de sol, comme le chou marin, protégé au plan national en raison de sa grande rareté. Nez au vent, nous atteignons ensuite les Bas Champs de Cayeux-sur-Mer situés sous le niveau de la mer. Cet ancien espace maritime a été définitivement clos par « le grand barrement » en 1752. « Depuis trois siècles, le combat dure afin de préserver ces terres gagnées sur la mer. » commente François. Autre point fort de cette balade bucolique : la Maison de l’Oiseau. « Une maison pour comprendre, voir et entendre la baie de Somme » telle en est la devise.

Pour notre deuxième journée, nous décidons de faire un parcours moins long (19 km) afin de découvrir le parc du Marquenterre, véritable paradis de la faune et de la flore. Pour cela, François nous invite à emprunter les petites routes qui serpentent au cœur même de ce lieu magique, où paissent les Henson, petit cheval emblématique de la Baie de Somme. « Ici, c’est le berceau de la race » nous explique François. « Elle est née au début des années 70 et elle est le fruit d’une réflexion sur la pratique de l’équitation de cette époque. Le but était de créer une race adaptée à l’équitation d’extérieur… »
Après quelques tours de roue supplémentaires, nous arrivons au parc, point d’orgue de cette journée. Sur trois circuits, une douzaine de postes d’observation permettent d’admirer les centaines d’espèces d’oiseaux qui peuplent l’estuaire.

Informations pratiques

Vous trouverez ci-après des informations pratiques qui vous permettront de préparer votre randonnée en baie de somme.

Préparer son séjour

- Comité régional du tourisme de Picardie, Tél. 03 22 22 33 66 www.picardietourisme.com
- Comité du tourisme de la Somme, Tél. 03 22 71 22 71 www.somme-tourisme.com
- Syndicat Mixte Baie de Somme / Grand Littoral Picard, Tél. 03 22 20 60 30 www.baiedesomme.fr
- Office de Tourisme de Saint Valéry sur Somme, Tél. 03 22 60 93 50 www.saint-valery-sur-somme.fr

Se rendre en baie de Somme

En voiture, direction Amiens puis Abbeville 2h15

A visiter

Parc du Marquenterre 25 bis chemin des Garennes 80120 Saint-Quentin-en-Tourmont, Tél. 03 22 25 68 99

A lire

Guide des oiseaux de la Baie de Somme de Philippe Carruette, Ed. Sud Ouest

Bonnes adresses

- L’Usage du Monde,chambres d’hôtes et galerie d’art, Saint Valéry, Tél. 03 22 6094 82, www.usagedumonde.com
- Au Vélocipède, restaurant et chambres d’hôtes, Saint Valéry, Tél. 03 22 60 57 42, www.auvelocipede.fr
- Bois de Cise, hôtel restaurant à Ault, Tél. 03 22 26 46 46 et www.lecise.fr

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org