La Guadeloupe

vendredi 31 janvier 2020

La Guadeloupe

Connue des Indiens Caraïbes comme "l’île aux belles eaux" en raison de sa mer bleue, de ses eaux cristallines et de ses plages dorées bordées de palmiers, la Guadeloupe surgit du fond des océans pour se jeter au soleil et aux doux vents antillais avec un charme irrésistible.

S’étendant sur la mer des Caraïbes, entre le tropique du Cancer et l’équateur, à 6500 km de l’Europe et à 2500 km de l’Amérique du Nord, l’archipel de la Guadeloupe est un département français composé de sept îles ayant chacune un caractère distinct : la Guadeloupe, La Désirade, Marie-Galante, Petite-Terre, Les Saintes, Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Certaines d’entre elles s’offrent à la visite dès le premier regard, d’autres sont plus difficiles à découvrir. Mais chacune d’entre elles est captivante et mérite un voyage à part entière.

Géographie

La Guadeloupe est constituée d’îles jumelles divisées par un étroit canal de mangrove : la Rivière Salée.

Les îles, qui sont d’origine volcanique, couvrent une superficie totale de 1 780 km2. Les deux îles principales sont réunies en forme de papillon, mais si leur silhouette est assez symétrique, leur topographie est complètement opposée.

Le territoire oriental, Grande-Terre, est constitué de petites collines et de plaines, dont une grande partie est utilisée pour la culture de la canne à sucre. La partie occidentale, Basse-Terre, est dominée par des montagnes abruptes enveloppées de forêts pluviales luxuriantes composées de grands arbres et de fougères luxuriantes. Une grande partie de l’intérieur de Basse-Terre est un parc national, qui compte les plus hautes chutes d’eau des Caraïbes orientales et le plus haut sommet de la Guadeloupe, le volcan actif de 1 470 m La Soufrière.

Quant aux îles secondaires proches, Les Saintes sont hautes et accidentées, Marie Galante est relativement plate, et La Désirade présente un relief intermédiaire avec des montagnes atteignant 270m.

Les îles présentent une grande variété de végétation, des mangroves aux forêts tropicales montagneuses.

En Basse-Terre, les arbres tropicaux à feuilles caduques abondent : d’énormes tabonucos et de grands châtaigniers à arcades, ainsi que des forêts denses de fougères parsemées d’héliconias et de gingembres à fleurs. La Guadeloupe abrite plusieurs espèces de la famille des hérons, des pélicans, des colibris et le troglodyte de Guadeloupe, une espèce menacée. Le bananaquit, un petit oiseau au ventre jaune vif qui se nourrit de nectar, peut être trouvé en train de siroter des bols de sucre dans des restaurants en plein air. En Guadeloupe, on trouve de nombreuses mangoustes, introduites par le passé dans une vaine tentative de lutte contre les rats dans les champs de canne à sucre. On trouve des guantas (rongeurs à poils courts ressemblant à des cochons d’Inde) à La Désirade, ainsi que des iguanes, qui parcourent également Les Saintes.

Un peu d’histoire

Carte Guadeloupe 1780

Christophe Colomb a débarqué en Guadeloupe le 4 novembre 1493. Bien que les Indiens Caribes l’aient appelée à l’origine Karukéra (île des belles eaux), Christophe Colomb a donné à l’île le nom du célèbre sanctuaire de Santa Maria de Guadalupe de l’Estrémadure. Faute d’or et d’argent, l’île ne présentait pas un grand intérêt pour les Européens avant le 17ème siècle. Pendant une brève période, les Espagnols ont essayé de coloniser la Guadeloupe, mais ils ont été arrêtés par les féroces Indiens Caribes. Puis, vers 1635, les Français ont commencé à coloniser l’île. Avec l’institutionnalisation de l’esclavage en 1644, le commerce des épices, du sucre, du tabac et du rhum a prospéré entre la France, l’Afrique et les Antilles.

La Guadeloupe a été officiellement annexée par le roi de France en 1674. Avec la prospérité de l’île, elle devient le théâtre de grandes batailles entre les Français et les Britanniques, qui l’occupent de 1759 à 1763. Cette année-là, elle a été restituée à la France en échange de tous les droits français sur le Canada. Mais le tir à la corde s’est poursuivi jusqu’en 1815, date à laquelle le traité de Paris a désigné la Guadeloupe comme étant française. En 1848, grâce aux efforts de Victor Schoelcher, l’esclavage est aboli. La Guadeloupe est représentée pour la première fois au Parlement français en 1871. Elle devient un département français le 19 mars 1946.

Basse-Terre

Basse Terre Guadeloupe

Basse-Terre est située sur une chaîne volcanique, coiffée par la Soufrière, au cœur d’une végétation tropicale dense. Les 17 000 hectares de forêt tropicale humide qui couvrent la chaîne de montagnes font partie du parc national, qui comprend de nombreux sentiers de randonnée balisés.

Suivez l’un des nombreux sentiers de randonnée balisés - dont certains sont facilement accessibles - et découvrez un riche écosystème avec un nombre impressionnant d’espèces endémiques. Dans ce cadre luxuriant, avec ses cascades à couper le souffle, ses mille et une espèces sympathiques qui ne demandent qu’à être observées, Basse-Terre possède un charme naturel d’une grande richesse.

Elle est également bordée de plages de galets et de sable dans des tons de brun ocre, de noir et de rose.

Grande-Terre

Gozier Grande Terre

Du nord au sud, tout est affaire d’enchantement et d’exploration. Au centre de la production de canne à sucre, la Grande-Terre offre un riche patrimoine.

Vous aimez vous détendre ? Des plages de sable blanc, tranquilles et délicatement ombragées, vous attendent. Grande-Terre est située sur un vaste plateau calcaire bordé de plages parfaites, de lagons turquoises qui partagent le littoral avec des spots de surf étonnants et des paysages inoubliables. Ce plateau convient parfaitement aux plantations de canne à sucre, qui couvrent la majeure partie de l’île. On y trouve de nombreux restaurants et hôtels à chapeau ; la Côte d’Azur témoigne de l’Art de la cuisine franco-créole et est célèbre pour ses nuits chaudes des Caraïbes.

Pointe-à-Pitre

pointe à Pitre

Située en face du port qui surplombe la mer des Caraïbes, Pointe à Pitre est le cœur des îles de la Guadeloupe. Imprégnez-vous de l’atmosphère magique de la ville ! Admirez les bâtiments coloniaux tels que la place de la Victoire ou le marché Saint-Antoine où vous serez emportés par l’odeur des épices, des fruits et des légumes.

A voir à Point-à-Pitre

  • Place de la Victoire
  • La rue Frébault, marché aux Épices
  • Le musée Saint-John-Perse
  • Le musée Schœlcher
  • Le Pavillon L’Herminier
  • Le Mémorial ACTe
  • L’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul
  • L’église de Massabielle.

Divers éléments du patrimoine civil et religieux de la municipalité ont été construits par l’architecte Ali Tur entre 1930 et 1935 dans le cadre d’une importante initiative de travaux de diverses institutions après l’ouragan Okeechobee de 1928. Il a réalisé le palais de justice de Pointe-à-Pitre, l’hôpital hospice de l’île, la halle aux poissons, plusieurs écoles et la caserne des pompiers.

Les statues de La Mulâtresse Solitude, du colonel Louis Delgrès, du colonel Joseph Ignace, du percussionniste Marcel Lollia (communément appelé "Vélo") et le tableau des Émeutes de mai 1967 en Guadeloupe

La Désirade

La Désirade Guadeloupe

"L’Oublié", La Désirade, qui est la plus ancienne île des Petites Antilles, et à ce titre une réserve naturelle géologique, semble hors du temps.

La tranquillité et la simplicité sont les caractéristiques de cette île. De superbes plages de sable blanc, protégées par de longs récifs de corail, attirent les amateurs de plongée libre et les nageurs.

A deux pas de là, découvrez les îles de la Petite-Terre, intactes, également classées en Réserve Naturelle.

À visiter à la Désirade

  • Le bourg de Grande-Anse et son cimetière marin à Beauséjour
  • Les plages de Grande-Anse, du Souffleur et de Baie-Mahault
  • Les îlets de Petite Terre situés à 12km et classés réserve naturelle
  • Les ruines de la léproserie (1725 – 1952)
  • Le phare de la pointe Double.

Marie-Galante

Marie galante

Les plantations, les charrettes à bœuf passent. Montez à bord... Faites votre chemin vers les plus belles plages de sable blanc des Caraïbes.

Faites une halte dans l’un des restaurants exquis tenus par des chefs incroyablement talentueux.

Au "Pays des meilleurs rhums du monde", les sorties sont enivrantes...Bienvenue à Marie-Galante, l’ADN des îles de la Guadeloupe !

Les Saintes

Les Saintes guadeloupe

Les Saintes sont formées de neuf îles intactes, dont deux sont habitées.

Terre de Haut avec ses rues bordées de bistrots et les eaux turquoises de sa baie, membre du club des plus belles baies du monde. Et Terre de Bas a aussi beaucoup à offrir : le sable doré de la plage de Grande-Anse vaut le détour.

Les spécialités culinaires sont les produits de la passion : ne partez pas sans avoir goûté le traditionnel gâteau "Tourment d’Amour". Parfait pour les romantiques.

Formalités séjour Guadeloupe

La carte d’identité suffit pour les ressortissants français et les ressortissants de l’Union Européenne. Le passeport est nécessaire pour les Suisses, les Canadiens et les Américains. Pour les autres, il faut aussi un visa.

Aéroport international de Pointe-à-Pitre, Le Raizet (IATA : PTP, OACI : TFFR) est un aéroport desservant Pointe-à-Pitre sur l’île de Grande-Terre en Guadeloupe. L’aéroport est situé à Abymes, à 2,4 km (1,3 NM) au nord-nord-est de Pointe-à-Pitre.

C’est la principale plaque tournante d’Air Caraïbes et d’Air Antilles Express. C’est le plus grand des six aéroports de l’archipel. En 2008, l’aéroport a traité entre 2 et 2,5 millions de passagers, il est le deuxième aéroport le plus fréquenté des Petites Antilles après l’aéroport international Grantley Adams.


A voir aussi sur le site

  • Canyoning à la Guadeloupe

    Émergeant des Caraïbes dans les îles Sous-le-Vent et les Petites Antilles, l’archipel de la Guadeloupe est un chef-d’œuvre géologique d’une aventure exaltante. Composé de plus de 12 îles et îlots, le sol
  • Délicieuse gastronomie en Guadeloupe

    Bien que les îles partagent des similitudes culinaires, chacune est connue pour ajouter un ingrédient distinct à l’expérience gastronomique guadeloupéenne - Grande-Terre pour sa scène gastronomique
  • Passer des vacances à la Guadeloupe

    Les anglophones ont l’habitude de dire que les Antilles françaises sont l’un des secrets les mieux gardés des Caraïbes ! Dans cet article nous allons vous parler de l’archipel de la Guadeloupe, en vous
  • Guadeloupe, paradis des Caraibes

    Situé dans la partie la plus méridionale des îles sous le Vent dans l’est de la mer des Caraïbes, la Guadeloupe est composée de cinq îles principales : l’île de Basse-Terre, Grande-Terre (séparée de la
  • Guadeloupe, découvrir Marie-Galante

    Marie-Galante, aussi appelée "l’île aux 100 moulins à vent", est un petit coin de paradis au cœur des Antilles françaises. Située à une heure de bateau de l’île principale de la Guadeloupe, Marie-Galante