Accueil du site > Caraïbes > > Guadeloupe, paradis des Caraibes

Guadeloupe, paradis des Caraibes




Guadeloupe, paradis des Caraibes

Situé dans la partie la plus méridionale des îles sous le Vent dans l’est de la mer des Caraïbes, la Guadeloupe est composée de cinq îles principales : l’île de Basse-Terre, Grande-Terre (séparée de la Basse-Terre par un bras de mer étroit appelé Rivière Salée) avec les îles voisines de La Désirade , Les Saintes et Marie-Galante.

A l’ouest la Basse-Terre a un relief accidenté volcanique tandis que à l’est la Grande-Terre possède des collines et les plaines caractéristiques.

Plus au nord, Saint-Barthélemy et la partie nord française de Saint Martin tombèrent sous la juridiction de la Guadeloupe en 2003.

La Guadeloupe, merveilleux groupe d’îles dans les Caraïbes orientales est aussi connue sous le nom de l’île papillon, en raison de la forme de deux de ses principales îles.

Les îles de la Guadeloupe

  • Basse Terre : la végétation verte et luxuriante, montagneuse avec un volcan sulfurique.
  • Grande Terre : plate et sèche avec beaucoup de plages, certains d’entre elles très touristiques.
  • Marie-Galante : la plus grande île de la partie continentale de la Guadeloupe.
  • Les Saintes : l’une des plus belles baies.
  • La Désirade : sec et escarpé.
  • Petite Terre : inhabitée et sauvage.
  • Saint Martin : la partie française de Saint Martin à proximité de Sint Maarten, la partie néerlandaise.
  • Saint-Barthélemy : l’île de la jet set.

La Guadeloupe est un archipel situé dans les Iles sous le Vent, dans les Petites Antilles, avec une superficie de 1.628 kilomètres carrés et une population de 400.000 habitants.

La préfecture et la capitale de la Guadeloupe est Basse-Terre. Christophe Colomb donna le nom de l’île de Santa María de Guadalupe en 1493, d’après la Vierge Marie, vénérée dans la ville espagnole de Guadalupe, en Estrémadure.

Grande terre

Que faire sur Grande Terre

  • Pointe-à-Pitre : avec sa banlieue, elle est la capitale économique de la Guadeloupe
  • Gosier : peut-être l’un des endroits les plus intéressants de la Guadeloupe. Super pour la vie nocturne.
  • St François si vous allez à la pointe orientale de la Guadeloupe, vous arriverez à La Pointe des Châteaux, un décor fait de sable et de roches qui ont vaguement la forme d’un château. De là, vous pouvez rechercher dans les îles de La Désirade, Petite Terre, Marie Galante, Les Saintes, La Dominique, mais aussi avoir une vue parfaite de la Terre et Grande îles loin de Basse Terre.
  • St Anne magnifique plage mais aussi très très touristique
  • Morne à l’eau, réputée pour son étonnant cimetière composé de sépultures de tuiles en noir et blanc.
  • Anse Bertrand, non loin de là, vous pouvez visiter la Pointe de la Grande Vigie, point nord de la partie continentale de la Guadeloupe. Vous pouvez également vous rendre à la Porte d’Enfer, une belle bande de mer toujours entre un décor de récifs. De là, une heure de marche le long de la falaise, et vous découvrirez une sorte Souffleur, de geyser en raison de la pression de la mer.
  • Abymes rien de spécial à voir, mais le week-end, il y a 3 boîtes de nuit locales : L’instant, Caraibes et America Club. Elles sont situées au même endroit.
  • Baie-Mahault : la zone industrielle et commerciale de la Guadeloupe, rien de spécial à faire ou à voir. Ici se trouve le plus grand centre commercial de l’île.

Marie Galante

Avec une superficie de 158 km², l’île est composée de trois communes avec une population totale de 12.488 habitants au recencement de 1999. L’île est plus communément connue sous le nom de « La grande galette » en raison de sa forme ronde et de sa surface presque plane. Après le décompte de plus de 106 moulins à sucre, elle est aussi appelée « l’île aux cent moulins », ou la « Grande Dépendance » (la plus grande île dépendant de la Guadeloupe). L’île est pleine de collines de calcaire, battues par les vents alizés et exposées aux cyclones et tremblements de terre.

La côte nord est caractérisée par une haute falaise. Une faille appelée le « Bar » sépare le quartier nord du reste de l’île. A l’Ouest, les plages et les mangroves s’étendent le long de la mer des Caraïbes. Les rivières de Saint-Louis et du Vieux-Fort y descendent après avoir traversé la plaque insulaire du centre de Marie-Galante. Dans le sud-est et l’île, la plaque rocheuse s’ incline doucement vers une plaine littorale. Celle-ci déborde sur l’Atlantique et est protégée par une barrière de corail.

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org