Séjour à Pékin
Accueil du site > Asie > Séjour à Pékin

Séjour à Pékin




Séjour à Pékin

Deuxième ville de Chine avec près de 20 millions d’habitants, Pékin aka Beijing, la capitale chinoise est une cité où abondent de grands sites touristiques. La ville moderne, avec ses impressionnants gratte-ciels, abrite de nombreux et célèbres monuments historiques qui constituent de vrais arguments de visite.

Située au Nord du pays, le centre politique et culturel de la première puissance économique mondiale, a connu une véritable transformation à l’occasion des jeux olympiques de 2008. Des œuvres architecturales et structurelles d’une grande importance ont donné un aspect futuriste à la ville.

Cependant, les vestiges de son passé glorieux tels que la Cité interdite et le Temple du ciel, restent présents et accueillent inlassablement les nombreux visiteurs qui choisissent de découvrir et de redécouvrir la grande métropole de l’ex-Empire du milieu.

Que visiter à Pékin ?

La grande muraille

Grande muraille de Chine

Elle parcourt toute la frontière de la côte au nord de Pékin jusqu’au désert de Gobi sur une distance de 6 700 km. Sa largeur oscille entre 5 et 7 mètres et sa hauteur entre 5 et 17 mètres. C’est la plus longue construction humaine au monde, elle fut réalisée avec notamment de la terre, de la pierre et du ciment.

La dénomination « Grande Muraille » concerne la section bâtie pendant la dynastie des Ming (de Shanhaiguan à l’est, à Jiayuguan à l’ouest). C’était un rempart militaire destiné à protéger la frontière nord de la chine. Elle fut édifiée et maintes fois détruites et reconstruites entre le IIIe siècle avant Jésus-Christ et le XVIIe siècle.

La Cité interdite

Pekin, Cité interdite

Construite entre 1406 et 1420 sur près de 72 hectares, la Cité interdite était la résidence de la famille impériale de Pékin au cours des deux dernières dynasties Ming et Qing. L’origine de son nom s’explique par le fait que les personnes étrangères à l’« Ancien palais » (son appellation d’autrefois) n’y avaient absolument pas accès.

Le domaine est aujourd’hui un musée qui conserve de très belles œuvres d’art composées de peintures, de céramiques, de laques, d’instruments de musique et des trésors impériaux de l’époque de la civilisation chinoise.

La Place Tian’anmen

La Place Tian'anmen

La place Tian’anmen est un vaste espace de 40 hectares situé au cœur de la capitale chinoise. C’est l’une des plus grandes places du monde, la plus grande selon une certaine opinion et la troisième d’après d’autres (avant la place de Merdeka de Jakarta en Indonésie et la place des Tournesols au Brésil).

C’est à partir de cette place qu’ont eu lieu des événements importants de la vie politique de la nation chinoise, notamment la proclamation de la République Populaire de Chine par Mao le 1er Octobre 1949. On y trouve le musée national et le palais de l’Assemblée du Peuple.

Les tombeaux des Mings

Pekin, tombeaux des Mings

Les tombaux des Mings sont une grande nécropole impériale de 40 km2 située à 50 kilomètres au nord de Pékin. L’œuvre de Yongle, troisième empereur Ming, rassemble la dépouille de treize empereurs chinois de la dynastie des Mings, au nombre des seize qui régnèrent sur l’empire entre 1368 et 1644.

Les tombeaux ont l’aspect des palais impériaux avec des dimensions plus modestes. Ils sont tous peints de couleurs rouge (les murs) et jaune (les toits) dont les symboles mettent en relation la terre, le ciel et le pouvoir impérial. Le cadre est bien préservé et il y règne une atmosphère calme et paisible.

Le temple de Yonghe

temple de Yonghe

Ce temple bouddhiste tibétain aussi appelé temple des Lamas est le monastère tibétain le plus fréquenté en Chine, autant par les chinois que par les touristes étrangers. Il occupe une surface de 66 400 m2 comprenant une cour (Boafang), un jardin et des bâtiments avec près de 1140 pièces.

Sa structure est entièrement en bois recouvert de rouge vive, couleur qui attire le bonheur selon la croyance. Son architecture mêle les styles tibétain, mongol, mandchou et chinois de l’époque des Han. Le temple regorge de curiosités fascinantes comme le gigantesque brule-encens en bronze datant de 1747, la porte Zhao Tai, la Tour de la cloche et la Tour du tambour

Le parc Jingshan

Pekin, parc Jingshan

Jingshan Park est un parc public qui se trouve non loin de la Cité Interdite. Il couvre plus de 23 hectares. C’était un ancien jardin privé impérial attaché à la cité interdite. Il a été créé en 1949, mais il était déjà ouvert au public en 1928.

Il comprend de nombreuses curiosités qui attirent les visiteurs du monde entier. Vous pourrez y voir la fameuse colline du Chardon, un relief artificielle créé pour répondre à la croyance que la Cité interdite devrait forcément se trouver au sud d’une montagne.

L’Observatoire antique de Pékin

Observatoire antique de Pékin

C’est un observatoire astronomique pré-télescopique créé en 1442 sous la dynastie ming et perfectionné à l’époque des Qing. Les ingénieurs à l’époque impériale l’utilisaient pour observer les étoiles. Il impressionne par sa hauteur de 40 mètres, remarquable parmi les plus grands édifices de la ville.

A l’intérieur est présente un décor traditionnel chinois où on peut distinguer les outils en bronze utilisés aux XVIIe et XVIIIe par les scientifiques chinois (quadrant, sphère armillaire, astrolabe, etc.). Ces instruments furent introduits en chine par les Jésuites.

La Tour de la cloche de Pékin

Tour de la cloche de Pékin

La tour de la cloche de Pékin abrite la plus grande et la plus lourde cloche de Pékin, avec 7 mètres de haut pour 63 tonnes. Elle se trouve au nord de la voie principale qui traverse le vieux quartier tartare de Pékin. On la remarque aisément avec ses 33 mètres de hauteur, ses murs gris et ses tuiles vertes claires. On peut entendre la cloche sonner 20 km à la ronde. Elle est ouverte au public depuis 1980.

Manger, boire un coup et dormir à Pékin

Où manger à Pékin ?

Où manger à Pékin

Vous serez peut être surpris de voir de nombreux stands de rue qui proposent des snacks aux passants, ne les dédaignez pas ! Leurs offres sont souvent très intéressantes par le prix, mais surtout par le gout : des raviolis à la vapeur comme petit déjeuner, des brochettes ou une saucisse pour le déjeuner et des sandwiches accompagnés de légumes au barbecue pour le gouter.

Si vous désirez des endroits plus classiques, le restaurant « Sima » ou « Marché des perles » vous accueille dans un cadre typiquement chinois pour vous servir de bons plats locaux et étrangers.

Les bars pékinois

Bar à pékin

« Kai », « Butterfly », « la Baie des anges », « Drum and Bell » sont des bars célèbres où vous pourrez passer de bons moments. Pour les boites de nuits, « China Doll », « Destination » feront surement votre affaire !

Où dormir à Pékin ?

Hotel Pékin

Pékin regorge de nombreux établissements qui réservent un bon accueil dans leurs cadres soignés. Séjournez dans les hôtels comme « The Opposite House », « The Orchid Hotel » ou « The Hulu Courtyard » pour vous en convaincre. Vous ne serez pas déçu !

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org