Venise : San Michel
Accueil du site > Europe > Venise : San Michel

Venise : San Michel




Venise : San Michel

San Michel est une île de la lagune de Venise servant de cimetière à la ville. Autrefois abbaye de franciscain, elle devient une prison avant d’accueillir le cimetière au XIXe siècle. Elle est située au nord de la ville, à quelques minutes de Vaporetto des Fondamenta Nove, près de l’île de Murano.

Histoire

Les morts étaient auparavant enterrés dans les cimetières contigus aux églises de Venise. Le choix de San Michel comme lieu de sépulture est décidé en 1837 pour des raisons sanitaires. L’île comprenait deux parties séparées par un canal (San Michel proprement dit et San Cristoforo della Pace), on les unit avant de réaliser le projet. Le vaste cimetière, à la fois calme et romantique, repose sous les cyprès et les magnolias. Les tombeaux sont admirablement décorés, ce qui fait qu’on oublie souvent qu’on est dans un lieu peu ordinaire.

Des artistes, écrivains et autres illustres personnages tels que Josip Brodski, Ezra Pound, Igor Stravinski, Serge de Diaghilev, y ont leur tombe. On peut y voir des écrits, de belles créations artistiques et d’exceptionnelles œuvres sculpturales. Dans la partie du cimetière réservée aux militaires, se trouvent les tombes de18 soldats français morts pendant la première guerre mondiale.

Le cimetière n’est pas le seul endroit à visiter : l’église San Michel in Isola, datant de 1469, est un site qui attire beaucoup de visiteurs. Premier édifice renaissance de Venise, elle est la première réalisation de l’architecte Bergamasque Mauro Codussi. L’église est également la première à recevoir une décoration en marbre de l’Istrie.

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org