Paris : Le jardin du Luxembourg
Accueil du site > Europe > Paris : Le jardin du Luxembourg

Paris : Le jardin du Luxembourg




Paris : Le jardin du Luxembourg

Le Jardin du Luxembourg fut créé en 1612 sous l’instigation de Marie de Médicis en vue de le rattacher au Palais du Luxembourg. C’est un jardin privé (domaine du Senat) accessible au public, situé dans le 6e arrondissement de Paris. Cette réserve de 23 hectares est prisée par tous les parisiens et visitée par les touristes du monde entier.

Présentation

Le premier jardin fut réalisé par un grand spécialiste de l’époque, Jacques Boyceau. Les travaux débutèrent en 1912, juste après l’acquisition de l’espace. Les plans du parc sont inspirés des jardins florentins. Il a fallut une dizaine d’années pour reproduire l’aqueduc romain d’Arcueil (désormais aqueduc Médicis) alimentant Rungis sur onze kilomètres.

A la révolution, le palais devint une prison et le jardin fut laissé à l’abandon. Le bâtiment fut par la suite affecté au Sénat après le coup d’Etat du 18 Brumaire. Le jardin fut, lui, destiné aux enfants sous l’ordre de Napoléon 1er. Les travaux entrepris par Haussmann sous le second empire réduisirent sa superficie.

Pendant l’occupation, le palais fut le siège de la 3e flotte aérienne allemande et le jardin servit de parking à leurs véhicules. Après la libération, il prit l’aspect qu’on lui connait aujourd’hui.

Description

Le jardin présente deux styles. Il possède une partie conçue à la française (située dans l’axe du palais) et une autre à l’anglaise (près de la rue Guynemer). Entre ces deux espaces se trouve la forêt géométrique des quinconces. Des allées parcourent tout le jardin et facilitent les promenades et les flâneries.

S’ajoutent à ces principales composantes, des pelouses et un verger où on peut découvrir des espèces d’arbres fruitiers très anciennes, en voie de disparition. On y trouve également des plantes destinés aux parterres du parc et des serres avec des plantes vertes et à fleurs servant à la décoration du palais. Les visiteurs peuvent s’initier à l’apiculture grâce à son rucher monté pour l’occasion.

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org