Lille : Notre Dame de la Treille
Accueil du site > Europe > Lille : Notre Dame de la Treille

Lille : Notre Dame de la Treille




Lille : Notre Dame de la Treille

Bien cachée au cœur du vieux-Lille, la cathédrale Notre Dame de la Treille ne laisse personne indifférent et cache quelques secrets et anecdotes qui lui sont propres. Présentation d’une cathédrale pas comme les autres. la cathédrale Notre Dame de la Treille

L’histoire de la cathédrale

Notre Dame de la Treille tient son nom de la statue miraculeuse de la Sainte qu’elle renferme, datant du XIIème siècle. Elle aurait été à l’origine de trois miracles au XIIème XVIème et XVIIème siècle. Fait marquant : Le roi Louis XIV, après sa conquête de la Flandre, viendra prêter le serment de respecter la liberté des lillois devant la statue de la sainte.

C’est au milieu du XIXème siècle que la bourgeoisie industrielle lilloise décide de l’édification d’une cathédrale néo-gothique pour y accueillir la statue de Notre Dame de la Treille.

Les travaux commencent en 1854 sous la direction de l’architecte lillois Charles Leroy.

En 1874, alors que le travaux n’en sont qu’à leurs débuts, des cloches sont données pour célébrer le couronnement de la statue de la sainte miraculeuse. Mais les tours n’étant bien sur pas encore édifiées, un campanile de briques rouges de 34mètres de haut est construit dans la précipitation face à l’aile sud pour accueillir les dites cloches.

La construction durera près de 150 ans et c’est en 1991, alors que la façade temporaire de la cathédrale est de briques, qu’est prise la décision par le diocèse de Lille d’ériger une façade moderne qui ne laisse pas indifférent ! Elle sera réalisée par les architectes Peter Rice (qui a réalisé l’opéra de Sydney) et Pierre-Louis Carlier.

Particularités

Sa façade ouest, résolument moderne, présente l’originalité d’être grise d’extérieur et translucide orangé à l’intérieur. Il est ainsi très impressionnant d’y rentrer et de se rapidement se retourner pour observer la lumière éclairer l’intérieur de la cathédrale. Certainement la touche de l’architecte qui rappelons-le, a édifié l’opéra de Sydney.

Outre sa façade, c’est bien Notre Dame de la Treille qui a été retenue pour accueillir depuis 2008 l’orgue du studio 104 de la maison de la radio de Paris, l’un des plus imposants de France.

Enfin, la cathédrale dispose de la crypte la plus imposante d’Europe avec environs 2500 m² où sont exposées des œuvres contemporaines sacrées ainsi que certains tombeaux.

Distinctions

La cathédrale Notre Dame de la Treille a été classée aux monuments historiques depuis 2009.

En 2008, elle est élevée au rang d’archevêché et siège sur les diocèses métropolitains de Lille, Arras et Cambrai. Accès

On accède à la cathédrale depuis son parvis dans la prolongation de la rue du cirque. Un accès plus pittoresque est également possible depuis le passage de la Treille depuis la rue de la monnaie.

Le petit plus

Prendre un verre en admirant la façade est de la cathédrale depuis l’une des plus belles terrasses de Lille, celle du café « l’imaginaire ». Infos et contacts

Notre Dame de la Treille
Place Gilleson
59 800 Lille
Tel : 03 20 31 59 12
web : www.cathedralelille.com (voir site pour horaires messe et visites)

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org