Lille : la vieille bourse
Accueil du site > Europe > Lille : la vieille bourse

Lille : la vieille bourse




Lille : la vieille bourse

Classée monument historique depuis 1921, la vieille bourse est un pilier de la ville de Lille qui charme par la splendeur de son architecture de style renaissance flamande. Au delà de la beauté du bâtiment du XIIème siècle, elle est le symbole de la puissance commerciale de Lille face à ses concurrentes flamandes : Bruges, Gand, et plus loin Anvers.

Situation géographique

La vieille bourse trône fièrement sur la place du général de Gaulle, que tout Lillois appelle la « grand’place », et qui est le cœur historique de la ville de Lille. On y accède depuis la gare lille flandres en empruntant la rue Faidherbe et la place du théâtre, ou encore par la rue nationale qui traverse le centre ville. Idéalement située entre le vieux lille, euralille, et les grands magasins, c’est un passage obligé pour tous les visiteurs.

Histoire de la vieille bourse

C’est en 1651 que les lillois, alors espagnols, obtiennent de Philippe IV d’Espagne la construction d’une bourse de commerce pour rivaliser avec ses concurrentes flamandes. Construite l’année suivante par Julien Destrée, la vieille bourse est alors dotée d’une cour centrale avec 4 accès et de 24 logements destinés aux marchands. Et afin de lui assurer prospérité, il n’oublie pas d’y faire trôner en son sommet une statue de Mercure, dieu païen du commerce.

C’est deux siècles plus tard, en 1861, que la bourse de commerce devient bourse des valeurs ou s’échangent les actions, notamment des compagnies minières.

Elle tirera sa révérence soixante ans après et prend alors le nom de « vieille bourse ».

La vieille bourse aujourd’hui

Véritable lieu d’activité touristique, la vieille bourse n’en oublie pas son essence : Le commerce. On peut ainsi y trouver quelques bouquinistes, numismates ou vendeurs de petites antiquités en tout genre. Ce « marché » de la vieille bourse est ouvert du mardi au dimanche, de 13h à 19h.

Les détails insolites

Il est amusant de remarquer sur la façade (côté place du théâtre) la présence de boulets de canon datant de l’époque où Louis XIV repris la ville aux espagnols.

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org