Fin d’année en Martinique
Accueil du site > Caraïbes > > Fin d’année en Martinique

Fin d'année en Martinique




Fin d'année en Martinique

En tant que voyageur passionné, j'ai quelques règles que j'observe de près, l'une est de faire des bagages légers et l'autre est de suivre la route la plus directe. La première règle, je la maîtrise assez bien, en fait, après chaque voyage, je fais une vérification pour déterminer qu'est qui dans ma valise était utile et ce qui est simplement du poids mort. La deuxième règle est un peu plus difficile : comment aller du point A au point B sans passer une nuit dans une ville intermédiaire.

Pour mon dernier voyage de l'année 2018, j'ai décidé que je voulais fêter la nouvelle année en Martinique, mais notez bien je devais partir de Los Angeles pour me rendre dans les Antilles françaises. Comble de la bêtise, pour rejoindre une île française des Caraïbes vous devrez faire escale à Paris ! Los Angeles > Paris > Fort De France ... mais bien sûr !!

Je me suis vite rendu compte qu'au départ des USA il était plus facile de voyager vers la lune que vers la Martinique, bien que la Martinique ne soit qu'à trois heures et demie de vol de Miami. Une autre option était de me connecter à Montréal, mais j'aurais besoin de prendre un vol vers le nord-est pour finalement me diriger vers le sud, tout sauf efficace !

J'ai finalement reconstitué un itinéraire depuis Los Angeles, avec une correspondance à Miami et un vol pour la Martinique. Une nuit d'attente à Miami, mais c'est la distance la plus courte entre deux points. Pas moyen de faire mieux.

Arrivée en Martinique

Vous n'êtes évidemment pas sans le savoir mais la Martinique est un département français, même si située en dehors des frontières européennes. La monnaie est l'euro et les gens parlent français.

Je me suis rendu à Fort-de-France, la capitale martiniquaise. J'ai pris à l'aéroport une voiture de location et j'ai pu rejoindre directement la location villa martinique que j'avais réservé avant mon départ.

Ford De France est une ville portuaire aux ruelles étroites et à l'ambiance Zen des Caraïbes. Des bâtiments en bois étroits, colorés et de faible hauteur sont parsemés de quelques édifices modernes en verre et en acier qui s'adapteraient mieux à Paris qu'à une île tropicale.

Participer aux célébrations du Nouvel An a été facile, tout s'est passé dans le parc juste sous la fenêtre de la villa que j'avais loué : des feux d'artifice, une scène avec de la musique, une maison gonflable pour enfants... plus une foule de Martiniquais heureux.

Kitesurf en Martinique

En cette fin d'année, je dois avouer que je n'ai pas été particulièrement gêné par les autres touristes. Pas à Fort de France en tous cas. le fait n'était pas que je recherchais les nids à touristes mais qu'il fallait tout de même que je visite cette île et donc que je trouve les endroits populaires. Mon objectif : le kitesurf !

En parlant un peu dans la rue et après quelques vérifications sur Internet, j'ai identifié des plages de kitesurf et je me suis mis en route pour trouver le vent et le lagon bleu parfait.

Premier arrêt : Le Vauclin, une étendue de plage au sud-est, à côté d'un petit village de pêcheurs. Après m'être arrêté dans plusieurs écoles de kitesurf, il est devenu évident que j'étais confronté à un sérieux obstacle : c'était la période des fêtes de fin d'année et quasiment tout était déjà réservé, équipements de Kite comme hôtels.

Du coup, direction Les Trois-Ilets. C'est une petite ville avec une rue principale, de merveilleux restaurants, une marina et des hôtels aux alentours. Cette petite ville est vraiment charmante. Dès mon arrivée je me suis attelé à trouver un logement. Il y avait pas mal d'hôtels directement sur la plage, j'ai choisi les Locations vue turquoise, rien que le nom parle de lui même ! La nuit, j'entendais les vagues et une cacophonie de bruits d'animaux (des chiens). Les chambres étaient plus que sympathiques, le personnel charmant, j'étais heureux, l'endroit était génial et j'avais un endroit pour me reposer la tête.

Je me suis inscrit à des cours de kitesurf dans une cabane sur la plage voisine, mais j'ai été mis en stand-by ; l'école était réservée et ne pouvait rien promettre. Tous les jours, une place s'ouvrait. J'ai finalement fini par faire du kitesurf tous les jours, toute la journée.

Mon séjour en Martinique

Les restaurants en Martinique ont l'habitude d'accueillir les touristes français, donc la nourriture est généralement très bonne. L'offre de base de la cuisine française était facilement accessible, des moules-frites au bœuf bourguignon en passant par la salade niçoise... et bien sûr les vins et fromages de toutes sortes. Oui oui dans les Caraïbes !

Dans l'ensemble, j'ai vraiment aimé la Martinique, c'est une île caribéenne qui a gardé son charme sans être trop entachée par le tourisme. Les martiniquais sont charmants et savent vivre avec le temps qui passe.

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org