L’argent en Inde

mardi 5 juin 2018

L'argent en Inde

La roupie indienne (INR) se présente sous forme de billets et pièces pratiques, facilement reconnaissables. Malheureusement les liquidités semblent rares, les indiens courent tout le temps après la monnaie.

Il est conseillé de chercher en permanence d’obtenir de la petite monnaie chaque fois qu’on le peut. Toujours tenter de payer avec un billet de 100 ou 500 roupies pour récupérer de la monnaie. Oubliez les billets de 1000, seuls les hôtels et restaurants touristiques les acceptent.

A noter deux nombres spécifiquement indiens : le lakh qui vaut 100.000 et le crore qui vaut 10 millions .

Nouveau : la roupie a son symbole depuis juillet 2010 : INR et RS seront remplacés partout par (RA), le R hindi barré pour signifier "roupie".

Aumônes et pourboires

Plusieurs fois par jour, tous les jours, on est confronté à la même question : est-ce que je lui donne quelque chose ?

Les mendiants sont partout et quand le touriste apparaît, ils frétillent.
L’indien donne tous les jours une piécette, cela fait partie de la culture indienne et des devoirs religieux, toutes religions confondues.
Mais pour le touriste étranger cela devient vite pénible, car il est une cible privilégiée.

Vieillards tristes, enfants dépenaillés, handicapés divers et éclopés plus ou moins accidentels occupent les trottoirs près des temples, hôtels et lieux touristiques.

Mais il y a aussi la tradition du pourboire, surtout dans les services destinés aux étrangers. Un billet de 10 roupies est en général suffisant.
Certains brahmanes dans les temples présentent un cahier d’enregistrement de dons où sont inscrits les noms, nationalités et sommes données au temple par des visiteurs. On note que ces gens-là sont exceptionnellement généreux. Ne pas tomber dans ce piège à gogo.

A voir aussi sur le site

  • Vacances de Noel en Inde du sud

    Noël, ses illuminations, ses repas de famille sans fin et ses cadeaux au pied du sapin… Une tradition tellement ancrée dans la culture occidentale qu’il devient difficile de songer à un tout autre (...)
  • Madras : basilique Saint-Thomas de Chennai

    La basilique Saint-Thomas est située au bord de la mer, dans le quartier Mylapore de Chennai. Elle fait partie des trois cathédrales construites sur la tombe d’un apôtre de Jésus-Christ. L’église (...)
  • Le temple de Kapaleeshwarar à Madras

    Le temple Kapaleeshwarar est l’un des plus anciens temples hindou de l’Inde, construit au VIIe siècle par les dirigeants Pallavas. Il est situé au bord de la mer à Mylapore à Madras, aujourd’hui (...)
  • Séjour à Delhi en Inde

    Delhi, mythique ville Indienne, est unique, ce certainement parce que cette ville mêle l’ancien et le nouveau. New Delhi Si vous voyagez en Inde, et que vous visitez Delhi, aucune chance que (...)
  • Jours tranquilles au Kerala

    Les rives du Kerala sont la promesse d’une Inde inattendue, nonchalante et préservée. Dépaysant à souhait. En cette fin d’après-midi, le village de Thanneemukkam, au sud de Cochin, a retrouvé un calme (...)