L’argent en Inde

mardi 5 juin 2018

L'argent en Inde

La roupie indienne (INR) se présente sous forme de billets et pièces pratiques, facilement reconnaissables. Malheureusement les liquidités semblent rares, les indiens courent tout le temps après la monnaie.

Il est conseillé de chercher en permanence d’obtenir de la petite monnaie chaque fois qu’on le peut. Toujours tenter de payer avec un billet de 100 ou 500 roupies pour récupérer de la monnaie. Oubliez les billets de 1000, seuls les hôtels et restaurants touristiques les acceptent.

A noter deux nombres spécifiquement indiens : le lakh qui vaut 100.000 et le crore qui vaut 10 millions .

Nouveau : la roupie a son symbole depuis juillet 2010 : INR et RS seront remplacés partout par (RA), le R hindi barré pour signifier "roupie".

Aumônes et pourboires

Plusieurs fois par jour, tous les jours, on est confronté à la même question : est-ce que je lui donne quelque chose ?

Les mendiants sont partout et quand le touriste apparaît, ils frétillent.
L’indien donne tous les jours une piécette, cela fait partie de la culture indienne et des devoirs religieux, toutes religions confondues.
Mais pour le touriste étranger cela devient vite pénible, car il est une cible privilégiée.

Vieillards tristes, enfants dépenaillés, handicapés divers et éclopés plus ou moins accidentels occupent les trottoirs près des temples, hôtels et lieux touristiques.

Mais il y a aussi la tradition du pourboire, surtout dans les services destinés aux étrangers. Un billet de 10 roupies est en général suffisant.
Certains brahmanes dans les temples présentent un cahier d’enregistrement de dons où sont inscrits les noms, nationalités et sommes données au temple par des visiteurs. On note que ces gens-là sont exceptionnellement généreux. Ne pas tomber dans ce piège à gogo.


A voir aussi sur le site

  • New Delhi : tombe de Humayun

    La tombe de Humayun, bâtie en 1570, est le premier modèle de tombe –jardin construit dans le sous-continent indien. La construction du Taj Mahal est réalisée sur le modèle de cette tombe
  • Madras : Parc national de Guindy

    Le parc national de Guindy est certes peu étendu, mais il fait partie des rares réserves naturelles en plein centres urbains. Il se trouve près de la résidence officielle du gouverneur du Tamil Nadu
  • Le temple de Mahabalipuram à Madras

    A 60 km de Chennai, Mahäbalipuram ou Mamallapuram est une cité réputée pour ses sanctuaires du VIIe et VIIIe creusés dans le roc, sur la côte de Coromandel. Mahäbalipuram est la ville où s’établit la
  • New Delhi : Dargah de Nizamuddin

    La Dargah (mausolée) de Nizamuddin est dans le quartier de New Delhi qui porte le nom du célèbre soufi indien. Le tombeau du saint musulman Hazrat Khawaja Nizamuddin Auliya ne désemplit pas. De
  • Mumbai

    Mumbai anciennement connu sous le nom de Bombay, est située sur la côte ouest de l’Inde, elle est la capitale de l’État du Maharashtra. C’est aussi la ville la plus peuplée d’Inde, et la quatrième