Le temple de Mahabalipuram à Madras

mardi 11 juin 2019

Le temple de Mahabalipuram à Madras

A 60 km de Chennai, Mahäbalipuram ou Mamallapuram est une cité réputée pour ses sanctuaires du VIIe et VIIIe creusés dans le roc, sur la côte de Coromandel.

Mahäbalipuram est la ville où s’établit la dynastie des Pallava. Ils y initient la construction de sanctuaires à l’honneur de Shiva, Vishnou, Krishna et aux vaillants hommes de Mahabaratha.

Le site archéologique regroupe des temples en forme de char appelés rathas, des sanctuaires rupestres ou mandapas, le temple du rivage avec ses innombrables reliefs dédiés à Shiva et d’impressionnantes sculptures à ciel ouvert comme la fameuse « Descente du Grange ».

Les temples de rathas sont des structures monolithiques réalisées dans des blocs de diorite qui sortent du sable. Les plus célèbres rathas, les rathaméridiennaux, datent du règne du grand roi pallava Naharasimhavarman Mamalla (630-668). L’attention du visiteur est aussitôt attirée par les parois des mandapas avec des bas-reliefs qui décrivent des scènes avec Vishnou, Krishna ou Mahishasuramardini.

Le temple du Rivage, en pierres taillées, est d’une beauté exceptionnelle. Il fait face à l’océan avec sa grande tour à gradins en pyramide. On ne reste pas indifférent devant les milliers de sculptures consacrées à Shiva qui le recouvrent, véritable chef-d’œuvre qui témoigne de la finesse du style architectural des Pallava.

A la fin de la dynastie, la ville tombe en ruine jusqu’à sa découverte au XVIIe siècle par des aventuriers européens. Le site est inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO depuis 1984.



A voir aussi sur le site

  • New Delhi : Jama Masjid

    Découvrez la plus grande mosquée d’Inde, la Jama Masjid, bâtie en 1650 par l’empereur mongol Shâh Jahân. Présentation de la mosquée La mosquée se trouve au centre de l’ancienne ville, dans le
  • Madras : basilique Saint-Thomas de Chennai

    La ville de Chennai (சென்னை) est la capitale du Tamil Nadu. C’est une fondation britannique qui a été baptisée Madras et qui, après l’indépendance, a retrouvé un nom antérieur en langue tamoule.
  • New Delhi : fort rouge

    Construit entre 1638 et 1648 par Shâh Jahân, le fort rouge de New Delhi est aujourd’hui un symbole de l’Inde, inscrit en 2007 sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Présentation du fort
  • New Delhi : temple Akshardham

    Le temple Akshardham, ouvert en 2005, est le site touristique qui attire le plus de monde à New Delhi (plus de 70 % des touristes). Plus grand temple Hindouiste au monde, il est inspiré du leader
  • Visiter Madras (Chennai)

    Madras, capitale de l’Etat du Tamil Nadu au sud de l’Inde, est rebaptisé Chennai en 1996. Cette destination touristique privilégiée attire les visiteurs grâce à sa belle plage Marina Beach, qui occupe