Comment se déplacer en Inde ?

jeudi 19 avril 2018

Comment se déplacer en Inde ?

Vous préparez votre voyage en inde et vous demandez quelles sont vos meilleures options pour vous déplacer dans ce vaste pays. Nous allons essayer ici de vous aiguiller du mieux possible. Suivez le guide ...

Si on a les moyens on peut bien sûr louer une voiture avec chauffeur (belle ambassador au look années cinquante), un taxi ou même acheter une moto et la revendre après.

Mais si on veut réellement connaître l’Inde c’est le train et l’autocar qu’il faut utiliser.

Voyager en train

Le train est un moyen de transport très pratique et très utilisé par les indiens, pour un prix ridiculement bas (pour nous). Mais il faut s’adapter aux conditions locales : lenteur, retards fréquents, annulations, propreté et confort en dehors des normes européennes. C’est cependant une expérience unique pour qui veut rencontrer des indiens et comprendre un petit peu l’Inde.

Il y a trois manières d’obtenir un billet : aller l’acheter soi-même au guichet de la gare, passer par un intermédiaire (hôtel, agence de voyage, qui prennent leur commission), ou réserver par internet. L’Inde est en effet à la pointe en informatique, et les services des chemins de fer indiens sont excellents sur ce point (au niveau entretien physique des wagons c’est autre chose).

Voyager en bus

Le bus est aussi une expérience à vivre et permet de communiquer facilement avec les indiens.

Il existe des compagnies publiques dans chaque Etat et des compagnies privées. Les premières sont meilleur marché, assurent un réel service public mais leur état est souvent déplorable, l’argent semble faire défaut pour l’entretien des gares et des autocars et des salaires des employés. On peut donc circuler dans des tombeaux roulants rouillés, cabossés et fumants qui seraient interdits de circulation chez nous. Les cars privés sont en général en meilleur état, mais lignes et horaires sont moins nombreux, les prix peuvent parfois être taillés sur mesure pour le client étranger.

Attention à l’endroit où sera rangé le bagage : éviter la soute, rarement étanche mais toujours imprégnées d’huile de vidange.

Les rickshaws

Avec les rickshaws nous vous parlons surtout d’un moyen de transport local. ne vous attendez pas à traverser le pays de cette manière !

Véhicule tracté par une mobylette, un vélo ou un homme à pied (uniquement à Calcutta).

Tout un poème ces chauffeurs de rickshaws. Ils vous sautent dessus dès la descente du train ou du bus, se montrent anormalement aimables et serviables et s’offusquent si on leur demande le prix de la course. Pourtant c’est la seule chose qui les intéresse et mieux vaut le fixer fermement avant de monter à bord sous peine de surprise. Mais ce n’est pas tout, car non seulement ils vous transportent, mais également veulent vous trouver un bon hôtel, un restaurant pas cher et des boutiques de souvenirs appartenant à des cousins. Ils gagnent plus avec ces services commissionnés, refuser leur proposition met fin en général à leur amabilité.
Ils peuvent s’entendre aussi avec les chauffeurs de bus qui vous font descendre dans des endroits perdus où attendent justement des chauffeurs de rickshaws.

C’est cependant un métier difficile que de se frayer un chemin dans les embouteillages permanents des grandes villes indiennes. Que ce soit l’autorickshaw fumant et pétaradant, le cyclopousse ou le pousse-pousse, la condition des chauffeurs est peu enviable. Ce n’est pourtant pas une raison pour vous laisser plumer.


A voir aussi sur le site

  • Visiter Madras (Chennai)

    Madras, capitale de l’Etat du Tamil Nadu au sud de l’Inde, est rebaptisé Chennai en 1996. Cette destination touristique privilégiée attire les visiteurs grâce à sa belle plage Marina Beach, qui occupe
  • L’argent en Inde

    La roupie indienne (INR) se présente sous forme de billets et pièces pratiques, facilement reconnaissables. Malheureusement les liquidités semblent rares, les indiens courent tout le temps après la
  • Le temple de Mahabalipuram à Madras

    A 60 km de Chennai, Mahäbalipuram ou Mamallapuram est une cité réputée pour ses sanctuaires du VIIe et VIIIe creusés dans le roc, sur la côte de Coromandel. Mahäbalipuram est la ville où s’établit la
  • New Delhi : Dargah de Nizamuddin

    La Dargah (mausolée) de Nizamuddin est dans le quartier de New Delhi qui porte le nom du célèbre soufi indien. Le tombeau du saint musulman Hazrat Khawaja Nizamuddin Auliya ne désemplit pas. De
  • Madras : Mont St Thomas

    L’histoire du mont Saint-Tomas se mêle inextricablement à celle de l’apôtre. Cette colline située près de l’aéroport de Chennai est pleine de symboles religieux, tant les dernières années de la vie de