Sénégal
Accueil du site > Afrique > Sénégal

Sénégal




Sénégal

Le Sénégal, officiellement la République du Sénégal, est un pays d’Afrique de l’ouest, au sud du fleuve Sénégal en Afrique occidentale.

Le Sénégal est bordé par l’océan Atlantique à l’ouest, la Mauritanie au nord, le Mali à l’est, la Guinée et la Guinée-Bissau au sud, et il entoure également la Gambie sur ses trois côtés, sauf celui de l’Océan Atlantique.

Sa taille est de près de 197.000 km ² avec une population estimée à environ 12,5 millions d’euros.

Dakar est la capitale du Sénégal, elle est située sur la presqu’île du Cap-Vert, sur la côte atlantique du pays. Environ un tiers de la population vit en dessous du seuil de pauvreté international fixé à 1,25 $ US par jour.

Le Sénégal est donc situé à l’ouest du continent africain. Le paysage sénégalais se compose principalement des plaines du Sahel occidental, qui s’élèvent dans les contreforts montagneux du sud-est.
La frontière nord est formée par le fleuve Sénégal.

Le climat local est tropical, eles saisons sont bien définies : saisons sèches et humides qui résultent des vents d’hiver nord-est et les vents d’été sud-ouest.
La pluviométrie annuelle de Dakar est d’environ 600 mm, la principale époque de pluie se situe entre Juin et Octobre. A cette époque la température maximale est de 27 ° C ; de Décembre à Février les températures minimales sont de 17 ° C . Les températures sont tout de même plus haute dans les zones côtières et les précipitations un peu plus importantes ans le sud. Aussi au coer du pays, comme dans la région de Tambacounda, les températures peuvent atteindre jusqu’à 54 ° C.

TOURISME

Connu pour son climat doux, ses plages attrayantes et pour la pêche, le Sénégal a longtemps été très apprécié par les touristes européens, surtout français et belges. Les touristes américains (souvent des Afro-Américains) augmentent ces dernières années, attirés en particulier par le poste historique traite des esclaves de Gorée.

Les principales villes d’intérêt incluent la capitale, Dakar, Saint-Louis, une vieille ville coloniale, et le centre sacré mouride de Touba. L’île de Gorée, ancienne plaque tournante du commerce ouest-africain d’esclave est présent site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La plupart des villes balnéaires touristiques comme Saly sur la Petite Côte au sud de Dakar, ont été créées pour réponde à cette clientèle depuis 1970. Les vacanciers sont également attirés par la faune et les excursions dans des zones comme le delta du Sine-Saloum, la Grande Côte (au nord de Dakar), le Lac Rose, delta du fleuve Sénégal et dans le nord près de Saint-Louis.
Les vestiges historiques autour de Dakar, l’île de Gorée, les musées et les monuments attirent de nombreux visiteurs. Au nord, la ville coloniale de l’île Saint-Louis est visitée pour son caractère historique et son l’architecture coloniale.

Le Sénégal commence depuis quelques décennies à développer ses parc nationaux et réserves naturelles. Parmi ceux-ci on retrouve le parc naturel de la Langue de Barbarie et du Djoudj National Bird Sanctuary, qui offrent un habitat faunique dans les dunes et les marécages de mangroves autour de la bouche du fleuve Sénégal, près de la ville pittoresque de Saint-Louis.
Le Parc national du Niokolo-Koba est inscrit au patrimoine mondial et la zone naturelle est protégée car elle comprend une grande variété d’animaux sauvages, dont des hippopotames, des éléphants et des lions. Largement sous-développée, la région est isolée et manque d’infrastructures touristiques, mais est une destination pour les voyages spécialisés.
Le Parc national de Basse Casamance, à l’extrême sud-ouest, comprend à la fois l’écotourisme et les excursions en forêt tropicale. Sa station balnéaire est également très populaire.
. Le Parc National du Delta du Saloum est une grande zone de mangroves dans les estuaires et les îles, visitées par les touristes pour sa faune, son intérêt culturel, et sa proximité des stations touristiques de la Petite-Côte.
D’autres petits parcs et réserves, comme la Réserve Naturelle Guembeul à l’ouest, ou à la réserve naturelle de Bandia près de la sortie de Dakar ont été créé principalement pour l’industrie européenne du tourisme, ils ressemblent plus à des zoos qu’à des parcs naturels.

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org