Sénégal, vendeurs itinérants
Accueil du site > Afrique > Sénégal, vendeurs itinérants

Sénégal, vendeurs itinérants




Sénégal, vendeurs itinérants

Vous êtes toubab, vous vous prélassez tranquillement sur la plage et vous voyez tout d’un coup arriver de toutes parts des femmes avec des paniers sur la tête ? D’une vous êtes bien au Sénégal, de deux ce n’est pas l’effet Axe.

Ces femmes font souvent parties de GIE (Groupement d’Intérêt Economique) et sont très bien organisées. Lorsque le nombre de femmes est élevé, elles vendent chacune leur tour dans une zone définie, la plupart du temps à côté (voir à l’intérieur) de restaurants, de bars ou de campements…les lieux fréquentés par les touristes en fait. Gare à celle qui s’autorise à vendre ses produits à l’endroit donné si ce n’est pas son tour ! Toutefois, même si ce n’est pas à elles de vendre, les femmes peuvent quand même chercher des acheteurs un peu plus loin.

Mais qu’est ce qu’elles vendent au juste ?

Plus ou moins de tout…

- Des bijoux : colliers, bracelets, boucles d’oreilles, fait de pâte de verre, de graines, de terre cuite …
- De la nourriture : cacahuètes salées, sucrées, noix de cajou, nougat …
- Des objets décoratifs : statues, masques …
- Du textile : pareo, vêtements, tissus, sacs …
- Bien d’autres choses auxquelles on ne s’attend pas …

Bien que moins nombreux, les hommes sont également présents sur ce marché et vendent divers objets, un peu différents de ceux des femmes : bijoux en argent, sculptures, tableaux, sac en cuir …

Personnellement je préfère acheter mes bijoux, souvenirs et autres à ces femmes et hommes qui vendent le fruit de leur propre travail (et qui sont parfois extrêmement créatif dans ce qu’ils font), plutôt qu’à des boutiquiers qui vendent souvent le travail d’autres personnes (ce qui fait par conséquent monter les prix). Attention, ce que je dis n’est pas une généralité, certains d’entre eux sont de véritables créateurs et vendent uniquement ce qu’ils fabriquent.

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org