A la découverte du Maroc
Accueil du site > Afrique > A la découverte du Maroc

A la découverte du Maroc




A la découverte du Maroc

Que faire pendant une semaine au Maroc ?

Le Maroc offre la possibilité de découvrir des paysages différents, des plages de l’océan atlantique au désert du Sahara.

Les principales stations balnéaires de la côte méditerranéenne sont Tétouan et Tanger. La première offre aussi bien la possibilité de se reposer sur la longue plage de sable que de se cultiver en visitant les magnifiques Médinas de la ville. La seconde, Tanger, été surnommée « la ville des étrangers » suite aux nombreux peuples qui sont venus s’y installer. La ville a notamment accueilli des intellectuels et des artistes comme Matisse ou Delacroix, attirés par le climat et les paysages de la région.

Mais les stations les plus connues restent du côté Atlantique du Maroc avec notamment Agadir. Aujourd’hui, la ville accueille un nombre très important de touristes venus se prélasser sur l’immense plage de la ville. Pour retrouver le charme pittoresque de cette station balnéaire, vous pouvez vous rendre au Souk el Had ainsi qu’à la Médina qui permet de découvrir différents ateliers d’artisans, un musée ou encore un jardin exotique.

Si vous préférez les voyages culturels aux vacances sur le bord de la plage, vous devez vous rendre dans la vallée du Draa, au départ de Ouarzazate. Cette immense oasis composée de palmiers, d’arbres fruitiers et d’oliviers, s’étend sur plus de 200 kilomètres. Laissez vous envoûter par les odeurs et les couleurs de ce lieu unique.

Passez également par l’Aït Ben-Haddou, situé dans le sud du pays entre le Sahara et Marrakech. Cette cité fortifiée pré saharienne est entourée de murailles et longe la rivière Ouarzazate. C’est notamment dans ce lieu incroyable qu’ont été tournés des films à grand succès comme Lawrence d’Arabie de David Lean, Kundun de Martin Scorsese, Gladiator de Ridley Scott ou encore Alexandre de Oliver Stone avec Collin Farrell.

Vous ne pouvez pas passer à côté de la célèbre place Djema El Fna à Marrakech. Située entre le Souk de Marrakech et le minaret de la Koutoubia, cette magnifique place vous fera découvrir la culture du Maroc, avec ses charmeurs de serpent, ses conteurs de contes et légendes, ses tatoueuses, ainsi que ses vendeurs ambulants de fruits frais. Laissez vous embarquer par la bonne humeur de cette place, par sa musique et son ambiance chaleureuse.

N’oubliez pas de visiter les souks de Marrakech. Baladez vous le long des ruelles animées par les vendeurs d’épices ou de babouches ou de tissus. Une véritable caverne d’Ali Baba s’ouvre sous vos pieds.

Passez également par la Médina et les remparts de Marrakech, par les souks d’Essaouira, par le quartier andalou de Fès ou encore par la Mosquée d’Hassan II à Casablanca.

Carte du Maroc

le Maroc, une culture riche à découvrir au cours de votre séjour

Le Maroc occupe une place culturelle importante dans le monde grâce à toutes les ethnies qui ont traversé le pays durant des siècles. Chaque région du Maroc possède ses propres particularités.
Le gouvernement fait de la sauvegarde patrimoine une cause de tous les instants afin de conserver au mieux les différents sites historiques. Ainsi, le Roi a décidé de consacrer 1 % du budget des collectivités locales à la construction d’un complexe culturel composé d’une salle de théâtre, dans chaque région.

De plus, l’Etat organise tous les ans le Prix du Maroc du livre ainsi que le Grand Prix du Mérite National.

La musique marocaine

Gnawa maroc

La musique marocaine est composée de quatre grands genres musicaux : la musique gnawa, chaâbi, andalouse, et la musique berbère.

Ces musiques traditionnelles chantées en arabe se mélangent avec la musique actuelle, très populaire depuis quelques années. En effet, dans les années 1980, la world music connaît un succès important et ouvre les portes des autres pays aux chanteurs marocains. La musique occupe une place très importante au Maroc aujourd’hui. Le pays célèbre tous les 21 juin la fête de la musique, et organise plusieurs dizaines de festivals consacrés à la nouvelle scène marocaine. Le plus connu d’entre eux est le festival du Boulevard des Jeunes Musiciens.

Pour découvrir ces musiques actuelles, vous pouvez écouter le groupe « Amarg Fusion » qui mélange des sonorités berbères aux instruments actuels occidentaux. Vous pouvez aussi découvrir la chanteuse franco-marocaine « Sapho », également comédienne, elle a publié plusieurs romans à succès.

Le cinéma marocain

Le Maroc a accueilli le tournage de nombreux grands films comme l’incontournable Lawrence d’Arabie, Troie, La vengeance dans la peau, ou encore Ali Baba et les quarante voleurs. Films marocains à voir

Tenja, de Hassan Legzouli, réalisé en 2004. Dans ce film, Nordine, fils d’un mineur marocain entreprend un long voyage dans le Haut Atlas afin de réaliser les dernières volontés de son père.

Le Grand voyage, de Ismael Ferroukhi, réalisé en 2004. Ce film raconte le voyage d’un étudiant marocain, obligé d’emmener son père en voiture jusqu’à la Mecque. Présenté en 2004 au Festival du film de Venise, il a obtenu le prix du « Lion du futur ».

Ali Zaoua prince de la rue, réalisé par Nabil Ayouch en 2001 raconte l’histoire de deux jeunes garçons des rues au Maroc. Lorsque l’un d’entre eux est tué, ses amis décident de reconstruire son rêve. Ce film a été récompensé par douze prix dans divers festivals thématiques et régionaux.

Livres marocains à lire

Les différents livres de contes et légendes du Maroc.

Le Pain nu, de l’auteur marocain Mohamed Choukri. Il a grandi dans les rues de Tanger dans une famille pauvre et violente. Après une jeunesse passée dans les bars et les maisons closes du pays, il décide d’écrire sa vie. Son livre traduit de l’arabe est un succès international mais choque les pays arabes. Interdit en 1983, la censure prendra fin en 2000, et le livre paraîtra en 2005 au Maroc.

Les enfants des rues étroites, ou encore Le soleil des obscurs, de Abdelhak Serhane. Cet auteur et universitaire marocain a toujours été un fervent opposant au régime mis en place au Maroc. Il a donc décidé de s’exiler au Canada. En 1993, il a reçu le Prix Français du Monde Arabe et en 1999, celui de la Francophonie, Afrique méditerranéenne.

Le sport au Maroc

Comme dans beaucoup de pays, le football est le sport national au Maroc. L’équipe nationale appelée les Lions de l’Atlas a gagné la Coupe d’Afrique des Nations en 1976 et a été finaliste en 2004. Elle a été entraînée par de nombreux Français dont Juste Fontaine et Roger Lemerre. Mais au Maroc, on pratique aussi l’athlétisme, le handball, et le basket-ball.

Les festivités marocaines

Le Maroc accueille aujourd’hui de nombreux grands évènements, des festivals aux fêtes religieuses. Il faut aussi savoir qu’il existe quatre sortes de fêtes au Maroc. Les fêtes religieuses, les fêtes nationales, les Moussems, qui mélangent la religion, aux traditions et bien sûr, les Festivals.

Fêtes religieuses

Le Ramadan, qui vise à jeûner du lever du soleil jusqu’au coucher. Aid Es-Seghir, qui marque l’arrêt du jeûne. Aid El Adha,ou fête du sacrifice, célèbre le sacrifice d’Abraham. Celui-ci, prêt à immoler son fils sur ordre de Dieu y renonce après avoir été appelé par un ange qui lui donne un mouton en échange. Afin de commémorer ce jour, le Roi procède au sacrifice du mouton, le peuple fait de même ensuite.Aid Al-Mouloud,honore la naissance du Prophète Mohammed. Ce jour-là, les femmes et les enfants se teignent de henné. Fêtes nationales

L’anniversaire de l’Indépendance est célébré le 11 janvier. C’est à cette date que le RoiMohammed V avait demandé l’Indépendance du Maroc, son intégrité territoriale ainsi que sa souveraineté nationale.

La Fête du Trône se déroule le 30 juillet et est également appelé « Aid El Arch ». Elle célèbre l’intronisation le 30 juillet 1999 du roi Mohammed VI. Il s’agit de la plus grande fête du Maroc. C’est ainsi l’occasion d’admirer des feux d’artifices et de découvrir les nombreuses parades qui ont lieu dans le pays ce jour-là.

Moussems

Moussem Maroc

- Les Moussems consistent à rendre hommage à un Saint homme en organisant de grands rassemblements. On en compte neuf dans une année.

- Moussem Moulay Idriss, qui se déroule en juin à Fès, rend hommage au Saint Patron de la ville.

- Moussem Moulay Idriss Zerhoun, qui se déroule à Meknès à la fin de l’été et qui rend hommage au Saint de la ville. Il s’agit de la plus grande fête religieuse de la ville.

- Moussem Moulay Abdellah. Cette fête se déroule à El-Jadida au mois d’août. Ce Moussem est grandiose et est considéré comme l’un des plus beaux et des plus spectaculaires du pays.

- Le Moussem des Fiancés dure trois jours et se tient à Imilchil en septembre. Ce petit village du Haut Atlas accueille ce Moussem en mariant les filles de la région.

- Le Moussem de Guelmim a lieu en juin à Asrir. Il a plutôt une vocation commerciale et attire un grand nombre de visiteurs. Il rassemble un grand nombre de dromadaires et fait découvrir de nombreuses danses locales.

- Moussem de Tan Tan se déroule de la fin mai à début juin et rassemble toutes les tribus mitoyennes de cette petite cité du Sahara.

- Moussem des Roses qui se tient à Kelaa des M’Gouna au mois de mai et qui ressemble plus à une fête avec ses danses folkloriques, son éléction de « Miss Rose » ou encore ses chars qui défilent dans la ville.

- Le Moussem des Cerises a lieu a Sefrou en juin et propose trois journées de fête avec de nombreuses activités comme une fête foraine, une retraite aux flambeaux ou encore l’élection de « Miss cerisette ».

- Pour finir, le Moussem des Dattes se déroule à Erfoud début octobre. Les habitants de la région se réunissent en famille ou entre amis afin de cueillir les dattes.

Festivals

Le festival le plus connu du pays est sans aucun doute le Festival international du film de Marrakech qui accueille les stars du monde entier pendant le mois de septembre et qui existe depuis maintenant 10 ans.

Le Maroc propose aussi de nombreux festivals musicaux comme leFestival des Arts Populaires appelé également Festival Folklorique et qui se tient à Marrakech en juin. On peut également profiter du Festival de Musique Gnaouad’Essaouira en juin, du Festival des Musiques Sacrées de Fès en mai et juin ou encore du Festival de Jazz aux Oudayas à Rabat en octobre.

Quand partir au Maroc ?

Le climat au Maroc

Météo Maroc

Le climat au Maroc est en général agréable mais il varie selon certaines régions.

Ainsi, la côte atlantique profite d’un climat tempéré. Les hivers sont doux et les étés sont chauds. Il fait en moyenne 12 °C l’hiver et 28 °C l’été. A savoir que de mai à août, un épais brouillard s’installe pratiquement tous les matins et disparaît en début d’après midi pour enfin laisser place au soleil.

Le nord du pays, sur la côte méditerranéenne enregistre un climat très chaud dans les villes du bord de mer. Il peut faire jusqu’à 30 ° C l’été. La température moyenne de ces régions est de 17 °C. Cependant, le Rif, qui se trouve également au nord du pays, peut subir des hivers très froids avec un climat plus vigoureux.

Au centre du Maroc, les températures hivernales sont beaucoup plus froides à cause des montagnes. Ainsi, dans l’Atlas, il n’est pas rare de tomber jusqu’à – 17 °C.

Enfin, dans les régions du Sud, le climat est désertique. En effet, les étés sont très chauds et les températures peuvent grimper jusqu’à 45 °C.

La température de l’eau sur les côtes atlantiques est en moyenne de 20°C et peut monter jusqu’à 23°C au mois d’août. Les stations balnéaires les plus connues du Maroc se situent sur la côté Atlantique d’Agadir à Essaouira mais c’est bien la mer méditerranée qui est la plus chaude puisqu’elle est en moyenne à 25 °C.

Quelle est la meilleure saison pour visiter le Maroc ?

Si vous en avez la possibilité, visitez le Maroc au printemps. Les touristes sont moins nombreux mais surtout, les températures sont plus supportables surtout si vous décidez de vous rendre dans le centre et le sud du pays. Les mois d’été sont en effet très vite étouffants. Si vous souhaitez partir en été, préférez donc les régions côtières, plus tempérées par le vent marin.

Enfin, si vous décidez de partir dans le désert du Sahara, choisissez une période entre octobre et février. Les températures sont douces et agréables et cette période vous évitera de subir les vents brûlants de l’été. Attention toutefois, les écarts de température entre le jour et la nuit peuvent vous surprendre. En effet, la nuit dans le désert peut être glaciale, même après une journée très chaude.

Lorsque vous vous rendez au Maroc, faites attention aux différents vents qui peuvent souffler mais surtout évitez de vous y rendre pendant la saison des pluies qui dure généralement deux mois et qui s’étend d’octobre à novembre et d’avril à mai.

Y-a-t-il des risques climatiques au Maroc ?

La saison des pluies au Maroc peut se montrer très virulente et créer des crues torrentielles, des inondations ou des glissements de terrain. Ces catastrophes ont été prises en compte par le gouvernement qui a décidé de débloquer 2 millions de dirham afin de créer un fond spécial de lutte contre ces risques climatiques.

Afin de prévenir tout risque, suivez et vérifiez la météo du pays afin d’aménager votre voyage en conséquence si vous en avez la possibilité.

A noter également que le Maroc se trouve dans une zone d’activité sismique. Le dernier séisme date de 2004. Renseignez vous auprès de votre ambassade sur les risques du moment avant de partir.

Le Maroc sur sejour.org

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org