> > > Paris, Coulée verte et alentours

Paris, Coulée verte et alentours




Paris, Coulée verte et alentours

Partir en balade le long de la promenade plantée, poursuivre à Vincennes et à Montreuil, c'est laisser derrière soi la rumeur des voitures pour s'immerger dans une belle nature où faune et flore font oublier le béton. A pied, à vélo et même en barque, découvrez les paysages inattendus de cet itinéraire bucolique. En cours de balade, vous pourrez vous échapper de la nature pour quelques pauses gourmandes ou culturelles !

Le viaduc des Arts, par-dessus dessous

Pour partir à la découverte de l'ile de France et de l'Est parisien, rien de tel que de prendre de la hauteur ! La « promenade plantée », autrement connue sous le nom de Coulée verte , traverse tout le XIIe arrondissement de la capitale en empruntant le tracé d'une voie ferrée datant du Second Empire.

La balade commence au-dessus du Viaduc des Arts, à l'angle des avenues Daumesnil et Ledru-Rollin. Vous pourrez flâner au milieu des noisetiers, des saules, des cerisiers en fleurs et des bouquets de roses.

Au coeur de cette végétation touffue, profitez de la perspective sur les rues en contrebas. A près de sept mètres au-dessus des voitures, vous oublierez bien vite la rumeur de la ville !

Sous la promenade, les voûtes du viaduc des Arts accueillent des ateliers d'artisans d'art. Découvrez notamment la Galerie VIA qui valorise et promeut la création contemporaine dans le secteur du design appliqué au cadre de vie (luminaires, mobilier, accessoires de décoration, etc.). La visite du Petit musée de l'argenterie, derrière les Ateliers du cuivre et de l'argent, vous permettra de découvrir une multitude d'objets anciens et insolites liés aux arts de la table, au vin, au thé, au tabac ou à la mode.

Envie de bruncher ? Rendez-vous au Café Jardin l'Arrosoir. Avec son décor champêtre, sa grande terrasse et sa mezzanine chaleureuse pour les jours plus frais, c'est l'endroit rêvé pour une pause repas. Non loin, le Viaduc Café est également doté d'une belle terrasse et d'une carte alléchante.

En chemin vers le bois

En hauteur, la promenade se poursuit et traverse le Jardin de Reuilly, agrémenté d'aires de jeux où les structures à grimper se déclinent sur le thème ferroviaire, en mémoire de l'ancienne gare de Reuilly. Sa pelouse accueille une foule bigarrée aux beaux jours. C'est le lieu idéal pour un pique-nique ou une sieste au soleil.

Plusieurs jardins thématiques s'étendent autour de la pelouse : jardin d'euphorbes et de sedums, roseraie, jardin aquatique, jardin de fougères et de bambous. Des nus féminins ornent le chemin circulaire qui surplombe la pelouse centrale et un cadran solaire horizontal occupe l'extrémité de la rue Jacques Hillairet, en face du n° 9. Remarquez ses devises : « Le temps passe, passe le bien » et « Le soleil luit pour tous ». A méditer !

Cyclistes et rollers sont admis à partir d'ici : la promenade se divise en deux sentiers pour que tout le monde puisse en profiter.

Au-delà du Jardin de Reuilly, la coulée verte se poursuit de tunnels en tranchées et sous-bois. Ici, la ville s'efface complètement et le silence donne l'impression d'être ailleurs.

Il vous faudra quitter ce paradis de verdure si vous souhaitez fondre en dégustant l'un des 35 parfums de glace de l'un des plus anciens glaciers de Paris : Raimo, situé au 59-61 boulevard de Reuilly.Avec votre cornet, retrouvez la promenade plantée, qui vient mourir au pied du périphérique. Mais les plus courageux pourront poursuivre cette excursion jusqu'au bois de Vincennes !

Une autre alternative consiste à rejoindre la Porte Dorée pour y visiter son Palais, qui abrite la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration qui présente l'histoire et les cultures de l'immigration en France, et l'Aquarium tropical .

En savoir plus :




Guide de voyages