Pékin : Tour de la cloche de Pékin



Pékin : Tour de la cloche de Pékin

La Tour de la cloche de Pékin est la plus grande et la plus lourde de toutes les cloches de Chine. Elle se trouve au nord de Pékin dans le quartier de Gulou. Construite en 1420, elle signalait la fermeture des portes de la ville à la tombée de la nuit. Aujourd’hui, elle est un site touristique très visité de la capitale chinoise.

Présentation du monument

Elle est construite sous la dynastie des Mings, rebâtie avec des briques en 1745 par l’empereur Qianlong, après un incendie ravageur.

La légende raconte que l’artisan chargé de fabriquer la cloche tente vainement à la réaliser pendant toute une année. Sentant venir la colère de l’empereur, sa fille se jette dans le chaudron pour demander aux dieux d’accorder leur faveur à son père. L’artisan ne réussit à sauver du feu qu’une des chaussures de sa fille, qui l’inspire finalement. La fille de l’artisan reçoit de l’empereur le titre posthume de Déesse du Fourneau Doré, avec un temple dédié près de l’atelier.

La cloche en bronze est dans une tour de 47,9 mètres. Elle mesure 7 mètres et pèse plus 63 tonnes. On peut l’entendre à 20 km à la ronde. Toutes les villes chinoises possédaient une tour de la cloche, mais le développement urbain a provoqué la destruction de la plupart de ces ouvrages. Celle de Pékin est épargnée, au grand bonheur des touristes qui prennent le site d’assaut pour découvrir cette cloche monumentale. Jusqu’en 1924, la cloche sonnait à chaque heure.

Vous pouvez également découvrir la Tour du tambour, un monument du XIIIe siècle, à l’utilité presque similaire, juste à côté de la Tour de la cloche.


En savoir plus :