Pékin : Parc Jingshan



Pékin : Parc Jingshan

Le Parc Jingshan est un espace public aménagé autour d’une colline artificielle du temps de l’empire chinois. Il est près de la Cité Interdite, célèbre site de Pékin, la capitale chinoise.

Présentation du parc

Le parc se trouve au nord de la Cité Interdite, ancienne résidence des empereurs chinois. Cet ancien jardin privé de la cité impériale couvre 23 hectares. Il est officiellement inauguré en 1949, mais existe depuis bien avant puisqu’il est déjà ouvert au public en 1928.

L’une des curiosités du parc est la Colline du Charbon. Elle est élevée sous le règne de la dynastie des Ming pour respecter une croyance : la cité impériale doit être située au sud d’une montagne pour éviter les mauvais esprits et les tempêtes de sable venant du Nord.

La colline est réalisée avec de la terre excavée pendant la construction des douves de la Cité Interdite. Son nom initial est la Colline de 10 000, ce chiffre étant le nombre de dieux selon la tradition chinoise.

On la remarque aisément au centre de Pékin, avec ses 108 mètres de haut. On peut monter au sommet, où se trouve le pavillon Wanchun bâti sous le règne des Qing. De là-haut, on obtient une vue splendide sur la Cité Interdite et la Tour des Tambour et du Clocher, au Nord du parc. Le parc est un bel endroit pour se détendre après la visite de la Cité impériale.


En savoir plus :