Madras : Mont St Thomas

mardi 11 juin 2019

Madras : Mont St Thomas

L’histoire du mont Saint-Tomas se mêle inextricablement à celle de l’apôtre. Cette colline située près de l’aéroport de Chennai est pleine de symboles religieux, tant les dernières années de la vie de Saint Thomas y sont rattachées.

Demeure et lieu de martyre de Saint Thomas

Saint Thomas arrive en Inde vers 50 et parcourt le sud du pays, passant par Malabar à l’Ouest et Coromandel à l’Est pour s’installer finalement près de Chennai. Selon la légende, il choisit une grotte près de la colline pour y résider et prier.

Il meurt en martyre sur cette colline en 72 : après une altercation avec un dignitaire de la contrée, il reçoit un coup de lance fatal. Une église est érigée au sommet du mont, à l’endroit précis où Saint Thomas est mort.

Sanctuaire chrétien

Le mont Saint Thomas est aujourd’hui un sanctuaire qui attire de nombreux chrétiens de l’Inde et du monde entier. Au sommet de ses 91 mètres se trouve l’église Notre Dame de l’espérance, un important lieu de pèlerinage chrétien, construit en 1523 par les portugais. La croyance dit que l’autel de l’église est bâti là où est tombé le saint apôtre de Jésus-Christ.

On accède au sanctuaire en empruntant des marches qui commencent au bas du versant nord de la colline. L’ascension vers l’église se fait à travers un chemin de croix ponctué de quatorze étapes.

A l’intérieur de l’église, on découvre la plus vieille croix de Saint Thomas connue à ce jour. Elle est taillée dans la pierre noire et installée au-dessus de l’autel. On remarque autour d’elle une mention en palhévi datant du VIe ou VIIe siècle.

Le mont Saint Thomas offre une magnifique vue d’ensemble de Chennai que vous pouvez prendre en photo.



A voir aussi sur le site

  • Le temple de Mahabalipuram à Madras

    A 60 km de Chennai, Mahäbalipuram ou Mamallapuram est une cité réputée pour ses sanctuaires du VIIe et VIIIe creusés dans le roc, sur la côte de Coromandel. Mahäbalipuram est la ville où s’établit la
  • Visiter Madras (Chennai)

    Madras, capitale de l’Etat du Tamil Nadu au sud de l’Inde, est rebaptisé Chennai en 1996. Cette destination touristique privilégiée attire les visiteurs grâce à sa belle plage Marina Beach, qui occupe
  • New Delhi : fort rouge

    Construit entre 1638 et 1648 par Shâh Jahân, le fort rouge de New Delhi est aujourd’hui un symbole de l’Inde, inscrit en 2007 sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Présentation du fort
  • New Delhi : temple Akshardham

    Le temple Akshardham, ouvert en 2005, est le site touristique qui attire le plus de monde à New Delhi (plus de 70 % des touristes). Plus grand temple Hindouiste au monde, il est inspiré du leader
  • Le temple de Kapaleeshwarar à Madras

    Le temple Kapaleeshwarar est l’un des plus anciens temples hindou de l’Inde, construit au VIIe siècle par les dirigeants Pallavas. Il est situé au bord de la mer à Mylapore à Madras, aujourd’hui