Le musée de l’opium de Sop Ruak
Accueil du site > Asie > Le musée de l’opium de Sop Ruak

Le musée de l’opium de Sop Ruak




Le musée de l'opium de Sop Ruak

Un musée éducatif privé sur la culture ancestrale de l’opium et sur ses méfaits aujourd’hui. Un musée insolite à ne pas rater dans la région du Triangle d’Or, dans la ville de Sop Ruak au bord du Mékong. Attention à ne pas confondre avec le Hall of Opium, dans la même ville...

Au musée de l’opium, on apprend tout ce qu’il est possible de savoir sur cette plante (le paver sommiferium), sa culture, sa récolte, les différentes manières de la consommer, les pipes, et l’histoire du triangle d’or. De très belles photos et objets y sont exposés.

Le 1er niveau relate l’histoire de la culture de la plante par la dizaine d’ethnies du nord dont les Karen. Le musée est petit, mais recèle bien des trésors : une centaine de pipes à opium, de poids, de balances portatives pour peser l’opium mais aussi l’or ... L’étage supérieur est consacre a la culture du tabac du nord, et au poisson chat géant du Mekong !

Aujourd’hui, les cultures de substitution (café, thé, arbres fruitiers, soie…) ont remplacé la culture du pavot sous l’égide de programmes menés par la Fondation Royale. La culture de l’opium est interdite en Thaïlande depuis 1959.

Une visite courte mais fort sympathique. Très différente du Hall of Opium -disons... le jour et la nuit- ... qui est aussi à visiter !

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org