Bali : Les rizières
Accueil du site > Asie > > Bali : Les rizières

Bali : Les rizières




Bali : Les rizières

Les rizières de Bali constituent une attraction touristique supplémentaire pour l’archipel indonésien. L’île abrite dans ses terroirs des champs de riz en terrasse, ornant les flancs des collines et des volcans sacrés pour offrir un beau décor naturel.

Découverte des rizières balinaises

La culture du riz se trouve au cœur de la vie traditionnelle balinaise, c’est un savoir-faire propre aux zones rurales, où une population généreuse, à la gentillesse incomparable, produit l’aliment communautaire depuis des générations.

Les balinais cultivent le riz avec efficacité, mais aussi avec beauté. C’est une œuvre d’art qu’on découvre sur les reliefs accidentés de l’île, le paysage est modelé après des travaux savamment menés. De loin ou de près, on observe admirablement les splendides rizières structurées en couches étagères, présentant des couleurs variées : vert, jaune, brun et ocre. En surplomb, cette variété de couleurs est un régal des yeux.

La gestion méticuleuse de l’eau permet d’obtenir trois récoltes de riz par an. Le climat de l’île est un atout pour la culture, pendant que des champs sont en irrigation d’autres sont à différentes étapes de pousse.

On désigne le riz par trois mots dans la langue indonésienne : la plante cultivée se dit « PADI », la graine renvoie au mot « BERAS », tandis que la graine cuite se prononce « NASI ». Le travail de repiquage est toujours effectué par les hommes.

Les rizières balinaises sont ornées de magnifiques statues qu’on découvre lors des randonnées organisées dans les champs. Ces sculptures sont dédiées aux divinités hindoues censées garantir l’abondance des récoltes.

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org