Vacances à Djerba



Vacances à Djerba

Djerba est une île plate de 614 km2, située face à la côte sud de la Tunisie et reliée au continent par une chaussée de 6 km. Son littoral est baigné par des eaux cristallines et est recouvert de palmiers dattiers, d'oliviers tricentenaires, de fleurs et de fruits de toutes les espèces méditerranéennes.

Ici, parmi la magie de la nature et du temps, réside la mythologie. Dans l'Antiquité, l'île était connue sous le nom de Lotophagite, le lieu où, dans l'Odyssée d'Homère, Ulysse et ses compagnons ont rencontré le peuple des Lotophages ou Mangeurs de Lotus. L'île a une végétation luxuriante, mais aucune trace des fleurs de lotus mangées par certains des compagnons d'Ulysse, qui ont alors perdu tout souvenir de leur vie passée. Quiconque visite cette oasis de paix et de rêves y trouvera une atmosphère magique et relaxante au milieu de maisons blanches et de jardins verdoyants. L'île abrite également quelque 200 petites mosquées.

Houmt Souk à Djerba

Djerba Tunisie

Houmt-Souk est la ville la plus importante de l'île de Djerba et l'une des plus pittoresques de Tunisie. Elle abrite les incontournables Fundouks, des auberges avec de grandes cours entourées d'arcs blancs où les marchands de passage séjournaient avec leurs marchandises.

La ville s'est développée autour du souk, où l'on trouve une quantité et une variété impressionnantes de produits artisanaux locaux tels que des vêtements traditionnels, des couvertures tissées de la même manière depuis l'époque d'Hannibal, des bijoux en or et en argent faits à la main, des articles de maroquinerie, des nattes de paille, des céramiques et des objets en terre cuite.

A visiter à Djerba

Parmi les lieux à visiter figurent le Musée du folklore et de l'art populaire, qui expose des costumes et des bijoux traditionnels, et la forteresse arabe de BorJ el-Kebir, qui date du XVe siècle.

Les villes de l'île

Chaque ville de l'île est connue pour son artisanat particulier ou est un lieu d'importance historique : Ajiim pour la pêche aux éponges ; El-May pour son marché coloré ; Fatou pour ses paniers finement tissés ; Guellala, un centre de production de céramique et de poterie artisanales depuis l'époque du roi Midas ; La Ghirba, pour l'une des synagogues les plus anciennes et les plus célèbres du monde ; Mahbounine, le royaume des jardins ; Midoun, pour sa culture de la danse ; Gougou et Sedouikech pour les muselières de chameaux, les paniers à poissons et les chapeaux de paille faits à la main.

Le sud de la Tunisie

Djerba, ce n'est pas seulement des plages de sable blanc, une mer d'azur et de la détente. C'est aussi le point de départ d'un voyage à la découverte du sud de la Tunisie et de son protagoniste incontestable : le désert.

Au-delà de la chaussée romaine, qui mène au continent, se trouvent Médenine avec ses Ghorfas (anciens greniers) et Tataouine, avant-poste de la célèbre Légion étrangère française. De jour, à dos de chameau, vous pourrez faire le tour des dunes autour de Douz. Ne manquez pas la magie d'une nuit dans le désert sous les étoiles.

En véhicule 4x4, vous pouvez visiter les magnifiques oasis de montagne de Chebiba, Mides et Tamerza, avec leurs palmeraies florissantes, la légendaire Tozeur, la ville principale du sud avec ses maisons caractéristiques de couleur ocre, ou vous immerger dans les eaux sulfureuses de l'oasis de Ksar Ghilane, située dans le sud profond et entourée de désert. Tozeur est une immense palmeraie de 1000 hectares où près de 260.000 palmiers, irrigués par 200 sources, produisent les meilleures dattes de Tunisie.


En savoir plus :