Visite de Saint-Pétersbourg
Accueil du site > Europe de l’Est > Visite de Saint-Pétersbourg

Visite de Saint-Pétersbourg




Visite de Saint-Pétersbourg

Au nord-ouest de la Russie, sur le Delta de la Neva, Saint-Pétersbourg est la deuxième ville russe après Moscou, avec près de 5 131 967 habitants en 2014. Ancienne capitale de l’Empire russe de 1712 à 1917, la ville est rebaptisée Pétrograd de 1914 à 1924, puis Leningrad de 1924 à 1991, avant de retrouver son nom d’origine après un référendum en 1991. Elle est la deuxième ville d’Europe par sa superficie et la cinquième par sa population.

La cité comprend un exceptionnel ensemble architectural qui fait d’elle l’une des plus belles villes d’Europe. Découvrez cet important centre culturel européen, né en 1703 selon la volonté du Tsar Pierre le Grand.

Visite touristique de Saint Petersbourg

Le musée de l’ermitage

Au cœur de la ville, le musée de l’ermitage est le plus grand du monde par le nombre d’œuvres (60 000 exposées dans près de 1 000 salles et 3 millions gardées dans les réserves). Il fait partie d’un ensemble de bâtiments classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. On peut y voir de nombreuses pièces de l’Antiquité dont des momies égyptiennes, une magnifique collection d’œuvres d’art européen de la période classique avec de nombreuses peintures de Rembrandt, Rubens, Henry Matisse, etc. On peut aussi y découvrir des tableaux de peintres du XXe siècle tels que Pablo Picasso.

Peterhof

A 25 km du centre ville, « Peterhof » est considérée comme la capitale des fontaines. Elle fait partie de la liste des endroits abritant les objets les plus précieux de l’héritage de la Fédération de la Russie. Le palais de Peterhof est bâti par Pierre le Grand de 1714 à 1723. Après un voyage en France, le Tsar décide de construire un grand palais qui doit être encore plus beau que le palais de Versailles.

Le domaine a souffert des affres de la deuxième guerre mondiale, mais a réussi a conserver un magnifique parc avec une falaise de 60 mètres de haut située près d’un beau jardin. La majorité des fontaines de la commune se trouve dans ce jardin avec d’autres jolis édifices à découvrir.

Le canal Griboïedou

Le canal Griboïedou est l’un des plus pittoresques canaux de Saint Petersburg, il fait 5 km de long avec une largeur maximale de 32 mètres. Construit en 1739 il s’appelait Canal Catherine en l’honneur de Catherine 1ère de Russie. Il est rebaptisé en 1923 en mémoire de l’écrivain et diplomate Griboïedov. Le canal commence à la Moïka, traverse la Perspektive Nevsky pour prendre la direction de Saint Nicolas des Marins et du théâtre Mariinski. Il est très agréable d’y faire une promenade en bateau. La vue le long du canal est superbe car il n’y pas beaucoup de circulation le long des quais.

L’île Vassilievski

L’île Vassilievski de Saint Petersbourg comprend deux parties : la partie sud et est, plus ancienne, composée de bâtiments du XIXe siècle et la partie ouest, plus récente construite à l’époque de l’URSS.

A l’origine, l’île était le centre administratif de la capitale. De loin, on aperçoit le bâtiment de la bourse et les colonnes rostrales dressées à la gloire de la marine russe, près du musée de la Marine. Sur place, on obtient un beau panorama de la Neva et de la ville à partir de la Strelka, une aiguille qui limite la pointe australe de l’île.

Le couvent Smolny

Le couvent Smolny comprend une cathédrale (la Cathédrale de la Résurrection) et un couvent destiné à recevoir Elisabeth Petrovna, écartée de la succession de Pierre le Grand en 1725. Après le coup d’état de 1741, Elisabeth de Russie accède toutefois au trône, sans pour autant que les travaux du couvent ne s’arrêtent.

La cathédrale est la représentation parfaite du style baroque avec une touche italienne. L’édifice est d’ailleurs réalisé par l’architecte italien Bartolomeo Rastrelli, qui dirige les travaux de nombreux monuments à Saint Petersbourg dont le Palais d’Hiver, le palais de Catherine et le palais de Peterhof.

La construction de l’église s’achève en 1764, mais le manque de fonds retarde les travaux de décoration qui continuent jusqu’en 1835. A l’intérieur, on découvre de magnifiques ornements de style néoclassique, réalisés par l’architecte Vassili Stassov.

La cathédrale Pierre et Paul

L’un des plus anciens monuments de Petersbour, la cathédrale Pierre et Paul est construite entre 1712 et 1733 sous le règne de Pierre le Grand, pour servir de nécropole aux Romanov. Elle est remarquable par sa flèche dorée de 123 mètres de haut qui domine la ville (une exception au XVIIIe siècle). On peut y voir les tombes des Romanov, faire un tour dans le musée historique contigu à l’édifice et profiter d’une belle vue de l’Ermitage de la rive de la Neva.

Le palais Catherine

A 25km de Saint Petersbourg, dans la localité de Pouchkine, le palais Catherine est réalisé par les architectes Braustein et Bartolomeo Rastrelli en 1710. L’empereur Pierre le Grand le fait construire pour son épouse Catherine. Sa façade bleue traversée de colonnes blanches mesure 300 mètres de long et porte de jolies sculptures dorées. L’intérieur du bâtiment est littéralement inondé de dorure qui s’observent dans toutes ses pièces. On peut y voir des sculptures, des miroirs et des statuettes rayonnant d’un jaune doré qui donnent un éclat spécial à l’une des salles les plus visitées de l’édifice : la Chambre d’ambre.

Vous pouvez faire un tour dans son grand et magnifique parc de plus de 1000 hectares comprenant des monuments et des paysages très originaux.

Les bonnes adresses à Saint Petersbourg

Pour manger de bons plats de la région, rendez-vous au restaurant « Makarov – МАКАРОВ » ou au « tchekov – чехов ». Le « Bouddha-Bar » vous attend dans un cadre très sympathique. Pour dormir, déposez vos valises au « Pushka Inn ».

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org