Chili

Chili




Chili

Chili, officiellement la République du Chili (espagnol : República de Chile), est un pays d’Amérique du Sud qui occupe une longue et étroite bande côtière comprise entre les montagnes des Andes à l’est et l’océan Pacifique à l’ouest. Elle est frontalière avec le Pérou, la Bolivie, l’Argentine et le Passage de Drake dans l’extrême sud.

La côte Pacifique du Chili fait 6435 kilomètres. Mais le territoire chilien comprend également les îles du Pacifique de Juan Fernández, Sala y Gómez, Desventuradas et l’île de Pâques. Le Chili revendique aussi environ 1.250.000 kilomètres carrés de l’Antarctique.

Le climat du Chili est très varié compte tenu de son étendu. Allant des déserts les plus arides au monde (Atacama) dans le nord, à un climat de type méditerranéen, et à un climat tempéré pluvieux dans le sud.

- Le désert de l’Atacama possède une grande richesse minérale, principalement du cuivre, dont le Chili est le premier producteur mondial.
- La zone centrale domine en termes de population et de ressources agricoles. Elle est aussi le centre culturel et politique dont le Chili depuis la fin du 19ème siècle.
- Le Sud du Chili est riche en forêts , en pâturages, en lacs et en volcans.
- Quat à la côte méridionale, elle est un dédale de fjords, péninsules, criques, canaux, et îles.

Avant l’arrivée des Espagnols au 16ème siècle, le nord du Chili était sous la domination Inca tandis que les autochtones Araucaniens habitaient le centre et le sud du Chili. Bien que le Chili ait déclaré son indépendance en 1810, la victoire décisive sur les Espagnols n’est survenu qu’en 1818. Lors de la guerre du Pacifique (1879-83), le Chili vainc le Pérou et la Bolivie et remporte les régions du nord. A partir des années 1880, les Araucaniens ont complètement disparus ! Bien que relativement à l’abri des coups d’État et des gouvernements arbitraires qui flétrissaient Amérique du Sud àl’époque, le Chili a tout de même vécu une dictature militaire (1973-1990) de 17 ans .

Actuellement, le Chili est l’une des nations les plus stables et prospères d’Amérique du Sud . Toutefois, il persiste une forte inégalité des revenus, tel que mesuré par l’indice de Gini.

TOURISME

Le tourisme au Chili a connu une croissance soutenue au cours des dernières décennies. En 2005, il a augmenté de 13,6%, générant plus de 4,5 milliards de dollars dont 1,5 milliards sont attribués aux touristes étrangers. Selon le Service National du Tourisme (Sernatur), 2 millions de personnes par an visitent le pays. La plupart de ces visiteurs proviennent d’autres pays du continent américain, principalement l’Argentine, suivie par un nombre croissant des États-Unis, d’Europe et du Brésil. On note également un nombre croissant d’asiatiques de Corée du Sud et de République populaire de Chine [124].

Les principales attractions touristiques sont des lieux de beauté naturelle située dans les zones extrêmes du pays : San Pedro de Atacama, au nord, est très populaire auprès des touristes étrangers qui arrivent pour admirer l’architecture inca, les lacs de l’Altiplano, et la Vallée de la Lune. À Putre, également dans le Nord, il y a le lac Chungara, ainsi que le Parinacota et les volcans Pomerape, à des altitudes de 6348 m et 6282 m. Tout le long des Andes centrales les stations de ski sont nobreuses et de réputation internationale, comme Portillo et Valle Nevado. Dans le sud, les principaux sites touristiques sont l’archipel de Chiloé et la Patagonie, qui comprend le parc naturel de Laguna San Rafael , avec ses nombreux glaciers, et le parc naturel de Torres del Paine. La ville portuaire de Valparaíso au centre du pays possède une architecture unique, ces maisons sur pilotis et la visite de la casa Neruda vous réjouiront. Enfin, l’île de Pâques dans l’océan Pacifique est l’une des principales destinations touristiques du Chili.

Pour la population locale, le tourisme se concentre surtout l’été (Décembre à Mars), et principalement dans les villes de plage côtière. Arica, Iquique, Antofagasta, La Serena,Coquimbo (nord), et Pucón sur les rives du lac Villarrica (sud). En raison de sa proximité de la capitale Santiago, la côte de la région de Valparaiso, avec ses nombreuses stations balnéaires, reçoit le plus grand nombre de touristes. Viña del Mar, la riche voisine de Valparaíso, est populaire grâce à ses plages, son casino et son festival de chanson : l’événement musical le plus important en Amérique latine.

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org