Canada, Les chutes Niagara

mardi 20 février 2018

Canada, Les chutes Niagara

Les chutes du Niagara constituent une des plus célèbres attractions naturelles de la planète, à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis, à 100 kilomètres au sud de Toronto. Son nom découle du mot iroquois « Onguiaahra », signifiant « le détroit », appellation d’une tribu iroquoise qui habitait la région à l’arrivée des Français.

Les chutes du Niagara

On la considère à juste titre comme la huitième merveille du monde, le spectacle qu’il offre est à la fois inédit, sublime et éblouissant. C’est un point de visite obligé pour tous ceux qui passent à Toronto, le site attire près de 15 millions de visiteurs par an.

Elles sont constituées de trois chutes d’eau (les chutes canadiennes, les chutes américaines et le voile de la mariée) situées sur la rivière Niagara reliant les lacs Erié et Ontario. Les chutes présentent une image incroyable de trombes d’eau écumantes qui dévalent bruyamment des falaises hautes de près de 60 mètres. Ce sont les chutes les plus puissantes d’Amérique du Nord, avec un débit estimé à 2 800 m3/s

Plusieurs points d’observations sont proposés, on peut s’y rendre de jour comme de nuit, à pied ou à bateau. Les chutes présentent un décor féérique la nuit, lorsqu’elles s’illuminent de toutes les couleurs sous l’effet des jeux de lumières. Allez au Queen Victoria Park situé juste à côté du site, pour achever en beauté la visite nocturne. Les feux d’artifice lancés depuis le parc ravivent leur beauté, un spectacle sublime à découvrir absolument !

Formalités voyage Canada

Les voyageurs provenant de l’Union Européenne sont contraints de présenter lors de leur entrée en frontière :

  • Passeport en cours de validité
  • Autorisation de voyage électronique obligatoire (équivalent à l’ESTA aux USA). Attention, notez bien que cette autorisation est absolument obligatoire y compris pour les passagers en transit.
    Pour l’obtenir nous vous conseillons de vous rendre sur le site de l’Agence Canadienne d’autorisation de voyage qui accompagne les voyageurs pour la réalisation de leur autorisation de voyage pour aller au Canada et leur demande de visa dans les cas nécessaires .

AVE ou VISA ?

La distinction entre les deux sésames d’entrée au Canada se fait au niveau du pays de provenance d’une part mais aussi en fonction de ce que vous comptez faire au Canada, combien de temps vous comptez y rester.

Depuis août 2015, les voyageurs étrangers dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale devront obtenir une autorisation de voyage électronique.

Si vous désirez en savoir plus sur le document que vous devez obtenir pour entrer au Canada, nous vous conseillons de vérifier en ligne sur le site du gouvernement du canada.

A voir aussi sur le site

  • Montréal

    Principale ville francophone d’Amérique , Montréal est est le centre culturel et économique de la belle province, Québec, au Canada. Montréal est la plus grande ville de la province du Québec en (...)
  • Immigrer au Québec en famille : 5 localités à découvrir près de Montréal

    Après quelques voyages au Canada l’idée de venir vivre en famille au Québec vous taraude l’esprit ? Dans cet article nous n’allons pas vous décrire les procédures administratives en détails mais plutôt (...)
  • Que faire à Toronto ?

    Fondée en 1793, Toronto est la plus grande ville du Canada, avec près de trois millions d’habitants. C’est la capitale de la province de l’Ontario, située au sud du pays, aux abords du lac Ontario. (...)
  • Québec, visitez les Laurentides

    Situés sur la rive nord du Saint Laurent, à quelques kilomètres de Montréal, la région des Laurentides tire son nom de la chaine de montagne éponyme. Lieu très prisé par les montréalais à toutes (...)
  • Québec : Le parc national de la Jacques-Cartier

    Situé dans le massif des Laurentides, le parc national de la Jacques-Cartier est une réserve de 670 km2, accessible à 30 minutes de la ville de Québec. Sa belle vallée glacière, les célèbres descentes (...)