Voyager avec un animal domestique

mercredi 22 janvier 2020

Voyager avec un animal domestique

Vous partez en vacances et en même temps êtes propriétaire d’un animal de compagnie. Ça se fait, mais il va falloir faire en sorte que ça se passe du mieux possible. C’est pourquoi nous vous donnons nos astuces et conseils.

Comment préparer votre animal pour le voyage

En fonction du voyage que vous entreprenez vous devriez vous renseigner à l’avance sur les conditions de voyage des animaux de compagnie dans le ou les pays que vous visitez. Une simple recherche sur Google peut vous aider à trouver des sites qui proposent des informations sur le sujet. Assurez-vous de lire attentivement, car certains pays exigent des vaccinations plusieurs mois avant le voyage ; d’autres exigent des tests antiparasitaires 24 à 48 heures avant votre visite.

Vous devez également présenter votre animal de compagnie au transporteur que vous comptez utiliser bien avant le jour du voyage. Il est conseillé de laisser à votre chat ou chien le temps de s’habituer à la forme et à l’odeur de la caisse. Mettez des friandises à l’intérieur. Encouragez votre animal à faire une sieste. Plus il se sentira à l’aise dans la caisse, moins le voyage sera stressant pour lui et pour vous.

Voyager en avion avec un animal de compagnie

Notez que lorsque vous arrivez à l’aéroport, l’Administration des douanes a des règles de contrôle spéciales pour les animaux de compagnie. Vous devrez les sortir de leur cage juste avant de commencer le processus de contrôle et les emmener avec vous (le transporteur (cage, caisse) vide passera séparément par l’appareil de contrôle des bagages). Si vous craignez que votre animal soit trop effrayé pour passer le contrôle de sécurité habituel, vous pouvez demander une salle privée.

Les règles varient d’une compagnie aérienne à l’autre, alors assurez-vous de vérifier auprès de la vôtre avant de réserver votre billet. Si c’est possible, demandez à votre animal de vous accompagner en cabine. La zone de fret des aéroports peut être troublante pour les animaux de compagnie. Ici personne ne prendra soin de votre chien, mais rassurez vous si vous l’avez bien préparé et pourquoi pas calmé, tout se passera bien. Les accidents sont très rares.

À moins que votre animal ne soit un animal d’assistance, il ne peut pas voyager en cabine, à moins qu’il ne puisse tenir dans un transporteur sous le siège devant vous, avec suffisamment d’espace pour se lever et se retourner. Vous devrez également payer des frais supplémentaires pour votre animal. Les compagnies aériennes n’attribuent que quelques places pour les animaux par vol, vous devrez donc réserver sa place bien à l’avance.

Si votre animal est trop grand pour répondre aux exigences de taille, vous devrez le faire voyager dans la zone de fret. N’oubliez pas, cependant, que toutes les compagnies aériennes n’autorisent pas cette option. Pour celles qui le font, les frais seront probablement plus élevés que pour un vol en cabine.

C’est toujours une bonne idée, si vous le pouvez, de parler au pilote, car il a le contrôle du chauffage et du refroidissement de la cargaison. Donc si vous pouvez vous lier d’amitié avec une hôtesse ou même prendre quelques minutes avec le pilote, faites-lui savoir que votre animal de compagnie est dans l’avion et que vous vous souciez de son confort et de sa sécurité.

Vous devrez également préparer la caisse de transport de votre animal. Assurez-vous qu’il y a un autocollant "animal vivant" de chaque côté du transporteur, et attachez une note avec votre nom, le numéro de vol, vos coordonnées et les informations sur votre chien. Envisagez d’attacher un sac de nourriture supplémentaire à l’extérieur du transporteur en cas de retard important. Là encore, le transporteur doit être suffisamment grand pour que votre animal puisse se tenir debout, se retourner et se coucher facilement.

Que votre animal vole en cabine ou dans le fret, vous devez prévoir des temps pour le nourrir et le mettre au pot. Il est recommandé de faire beaucoup d’exercice la veille, de le nourrir le soir même et d’éviter la nourriture le jour du voyage (un peu d’eau suffit). De nombreux grands aéroports disposent d’aires de repos pour les animaux, ce qui leur permet d’y aller une dernière fois avant l’embarquement, mais si ce n’est pas possible, vous devrez apporter des serviettes hygiéniques dans leur transporteur.

Il est plus prudent pour certaines races de ne pas voler du tout, notamment les races brachycéphales ou à nez retroussé comme les bouledogues, les carlins et d’autres races à face plate qui rendent la respiration difficile. En fait, certaines compagnies aériennes ne les autorisent pas à monter dans l’avion pour des raisons de sécurité.

Les vacances en voiture

Avant un long voyage en voiture, emmenez votre animal de compagnie pour de courts trajets afin d’évaluer la façon dont il se comporte. Une fois qu’ils se sont habitués à la voiture, emmenez-les fréquemment pour de courts trajets afin de les habituer. Les odeurs familières de la maison peuvent aider votre animal à se détendre, alors apportez ses jouets et sa literie préférés.

Une fois que vous êtes sur la route, il est important de faire des pauses. Vous devez toujours mettre un harnais et/ou une laisse avant de sortir de la voiture pour des raisons de sécurité. Si vous voyagez avec un chat, il peut être plus facile de placer une litière sur le sol derrière les sièges plutôt que de risquer de les sortir de la voiture.

Gardez toujours les fenêtres et le toit ouvrant fermés lorsque vous voyagez avec des animaux domestiques pour éviter qu’ils ne s’échappent. Les propriétaires d’animaux devraient également envisager d’installer des ceintures de sécurité pour animaux dans leurs véhicules.

Enfin, ne laissez jamais votre animal seul dans le véhicule, même si la température semble tolérable. L’intérieur d’une voiture peut chauffer beaucoup en quelques minutes.

Aller à l’hôtel avec votre animal de compagnie

Si vous allez séjourner à l’hôtel avec votre animal de compagnie, il est important de réserver dans un hôtel qui accepte les animaux. Tous les hôtels n’acceptent pas les animaux de compagnie et ceux qui le font facturent parfois un supplément par nuit et par animal. Ces frais dépendent de l’hôtel.

Même si votre hôtel accepte les animaux, ceux-ci ne pourront pas s’y rendre comme à la maison. Comprenez et respectez les règles relatives aux animaux de compagnie dans votre hôtel. Souvent, les animaux ne sont pas autorisés à être laissés dans la chambre sans surveillance, ou doivent être mis en cage s’ils le sont. Si votre animal ne peut pas être laissé sans surveillance, cherchez à l’avance un gardien. Vous pouvez utiliser un service en ligne ou demander à l’hôtel de vous faire des recommandations. N’oubliez pas qu’un hôtel peut vous forcer à partir si vous ne suivez pas le protocole.

Astuces et conseils pour que votre animal de compagnie reste calme et en sécurité en voyage

Quelle que soit la méthode que vous utilisez pour voyager, vous pouvez prendre quelques précautions pour vous assurer que votre animal est toujours en sécurité.

Il est conseillé, lorsque vous voyagez avec des animaux, d’emporter une trousse de premiers secours contenant les éléments suivants

  • des lingettes à base d’alcool
  • peroxyde d’hydrogène
  • tampons de gaze
  • ruban adhésif
  • bandages
  • poudre styptique (contre les saignements)
  • gants jetables
  • serviettes de toilette
  • solution saline
  • pincettes
  • ciseaux

Vous devez également identifier les cliniques vétérinaires d’urgence les plus proches de votre hôtel, juste au cas où il y aurait un problème médical que vous ne pourriez pas traiter vous-même. Si vous avez besoin d’aide pour identifier une clinique, contactez le concierge de l’hôtel pour obtenir des recommandations.

Enfin, assurez-vous que votre animal de compagnie dispose d’une identification correcte. Votre animal devra obligatoirement avoir un document l’identifiant et le rapprochant à son numéro d’identification enregistré par le vétérinaire lors de l’installation de sa puce électronique. Les tatouages ne sont aujourd’hui plus suffisants, il faut vraiment que votre animal dispose d’une puce et de son carnet d’identification. Nous vous suggérons également de mettre votre propre nom et votre numéro de téléphone portable sur la médaille de votre animal plutôt que son nom.

Pour ce qui est de calmer votre animal, vous pouvez essayer plusieurs choses. En général sa couverture préférée ou un T-shirt que vous avez porté récemment peuvent atténuer le stress du voyage en apportant l’odeur de la maison. Cependant, gardez à l’esprit que vous ne devez emporter ces choses qu’en voiture ; les jouets, couvertures et autres articles dans la caisse de transport de votre animal peuvent présenter un risque pour la sécurité pendant le voyage en avion.

Si votre animal est gourmand, vous pouvez essayer une friandise calmante. Celles-ci contiennent généralement des extraits naturels et calmants comme la lavande et la camomille. Le CBD est également un ingrédient calmant intéressant, on peut en trouver dans certaines friandises. N’oubliez pas d’en discuter à l’avance avec votre vétérinaire et assurez-vous que les friandises conviennent à votre animal. Evitez également de nourrir votre animal s’il ne peut pas faire ses besoins pendant une longue période.

En cas de doute, gardez votre animal de compagnie à la maison

Bien que vous souhaitiez garder vos animaux à vos côtés en permanence, les voyages peuvent être trop risqués et stressants pour certains d’entre eux. Si votre animal est particulièrement nerveux, s’il est sensible aux changements de température ou s’il n’est pas très obéissant, il est probablement préférable que vous le laissiez à la maison avec quelqu’un qui pourra s’en occuper.

A voir aussi sur le site

  • Parking aéroport de Lyon

    Le parking aéroport de Lyon est un parking couvert et surveillé 24h/24, situé à proximité immédiate de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Il propose un service de navette gratuite pour se rendre aux terminaux
  • S’adapter aux nouveaux comportements de consommateurs

    Le marché touristique s’est transformé car les moyens de communication et de vente ont complétement changés. Les outils mis à la disposition des voyageurs et touristes pour s’informer, partager et
  • Les vacances idéales du chercheur de trésors

    Avez-vous déjà rêvé d’aventures extraordinaires, d’exploration et de découvertes sensationnelles ? Ce fantasme que nous connaissons tous, généralement stimulé par la lecture de romans d’aventures pendant
  • Comment louer du matériel de ski moins cher ?

    Étant donné les différentes dépenses nécessaires pour un séjour en montagne, en l’occurrence l’hébergement et le transport, il peut s’avérer important de trouver un prestataire en location de ski proposant
  • Ecotourisme, quelques pistes pour limiter son impact sur l’environnement

    Savez-vous qu’il est possible de réaliser des voyages partout dans le monde en réduisant pourtant son impact environnemental. Les solutions pour faire des voyages les plus écologiques existent, de