SpaceX,  tourisme spatial en 2018
Accueil du site > Actualité > SpaceX, tourisme spatial en 2018

SpaceX, tourisme spatial en 2018




SpaceX, tourisme spatial en 2018

En début d’année 2017, la société SpaceX, Fondée en 2002 par l’entrepreneur milliardaire Elon Musk, a annoncé son intention d’envoyer deux touristes spatiaux autour de la Lune l’année prochaine. Le vol audacieux d’une semaine se déroulerait à l’aide d’une fusée Falcon Heavy et d’un engin spatial Crew Dragon (développé par la NASA) et serait un record en ce sens que ce vol enverrait des humains au delà de l’orbite terrestre pour la première fois depuis 1972.

Un voyage hors du commun

Appolo 8

Certains médias ont comparé la mission à Apollo 8, la première escapade humaine vers la lune, en 1968. Si l’on s’en tient au voyage parcouru, c’est certainement vrai, notons toutefois qu’Apollo 8 a ralenti et est entré en orbite, alors que le Crew Dragon utiliserait la trajectoire de "retour libre", frôlant la face cachée de la Lune pour retourner vers la Terre. Pour effectuer son retour SpaceX utiliserait donc la gravité avant d’effectuer un atterrissage en parachute, suite à un voyage de 480 à 640 000 km.

Une mission peut être plus comparable à Apollo 13

Après qu’une explosion de réservoir d’oxygène ait paralysé le vaisseau spatial de Jim Lovell, John Swigert et Fred Haise lors d’un voyage vers la Lune en 1970, la NASA a dû avorter la mission Apollo 13.

Malheureusement, il est pratiquement impossible de faire demi-tour lorsque vous êtes à mi-chemin entre la Terre et la Lune, parcourant 11 kilomètres par seconde ; la seule option est d’utiliser la trajectoire de "retour libre" (Ndr. Free-Return), permettant une entrée idéale dans l’orbite terrestre.

Des touristes encore inconnus

SpaceX Crew Dragon

Les deux clients de SpaceX ont souhaité ne pas être identifiés ; Tout ce que nous pouvons vraiment dire à propos d’eux, c’est qu’ils doivent avoir beaucoup d’argent.
SpaceX ne divulgue pas non plus combien le duo paiera pour les billets lors de ce voyage lunaire, mais par contre on peut potentiellement l’estimer en comparant les montants que les premiers touristes spatiaux ont payé pour voler sur des navettes russes (au moins 20 millions de dollars), le coût moyen d’un siège SpaceX ou Boeing pour expédier un astronaute à l’ISS (58 millions de dollars, selon un rapport), et le montant que la NASA paie actuellement à la Russie pour les sièges Soyouz (80 millions de dollars).

Risques et tarifs mis à part, quelles sont les chances que SpaceX puisse réellement effectuer cette mission audacieuse en 2018 ? Nous devrions bientôt en savoir plus !

N’hésitez pas à commenter cet article sur notre page Facebook et à nous dire si vous seriez partant pour un voyage spatial .

Découvrez SpaceX et Crew Dragon en animation

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org