Un après midi pour visiter Londres
Accueil du site > Europe > Un après midi pour visiter Londres

Un après midi pour visiter Londres




Un après midi pour visiter Londres

Il paraît qu’il faut prendre le temps de faire les choses. Du coup on a pris un après-midi pour visiter Londres. Quoi ? Vous pensez que c’est short ? Pas du tout, avec de bonnes chaussures de sport c’est faisable.

Arrivés à London City airport, on prend le tube, métro, jusqu’à London Bridge station. Nos petites valises en main, on a marché jusqu’au très connu Tower Bridge.

Tower Bridge

A l’époque de sa construction, entre 1886 et 1894, le Tower Bridge était le plus grand et le plus sophistiqué des ponts basculant jamais construit. Il a donc fallu 8 ans, 5 entrepreneurs principaux et pas moins de 432 ouvriers pour construire ce monument. Les passerelles surélevées ont été construites pour que les piétons puissent continuer de traverser le fleuve quand le pont est ouvert. Mais depuis 1910, ces passerelles surélevées sont fermées, apparemment à cause du manque de fréquentation. Les Londoniens préfèrent attendre dans la rue que le pont se referme. Aujourd’hui vous pouvez louer ces passerelles pour une soirée ou réception pour la modique sommes de £4200 +TVA (pour 4 heures) , £790 +TVA est à ajouter par heure supplémentaire. Si vous voulez l’éclairage, bim encore £600 +TVA. Je crois que ça y est j’ai trouvé où fêter mes 22ans. (Commencez vos donations, j’accepte chèques, espèces ou virements).

Après avoir traversé le Tower bridge nous avons marché jusqu’à la Tour de Londres, dit comme ça, ça fait warrior, mais en fait c’est à 5 minutes à pied. Nous ne nous sommes pas trop attardés, juste le temps de prendre quelques photos. C’est reparti pour un autre tour en métro, cette fois de Tower Hill station à Westminster station. En sortant on se retrouve directement au pied de Big Ben.

Big Ben

Je pense ne pas être la seule à avoir fait l’erreur, Big Ben est le nom de la cloche et non pas du clocher, le vrai nom de cette tour est Clock Tower (Tour de l’horloge), oui c’est l’originalité britannique. Initialement, cette cloche était surnommée the Great Bell. L’origine de l’appellation « Big Ben » reste à confirmer, cependant beaucoup s’accordent à dire que c’est en mémoire à l’ingénieur civil Benjamin Hall, qui a dirigé la fonte de la cloche. Lui-même étant surnommé Big Ben en raison de sa forte corpulence. La cloche mise en place en 1853 pèse 13 tonnes, elle peut retentir jusqu’à 6 km. Le cadrant des horloges sur chacune des 4 faces de la tour mesure 7 m. En fait c’est assez énorme quand on y pense, et même en le voyant de la rue c’est dur à réaliser.

Quand le drapeau Britannique est hissé en haut de Big Ben, cela signifie que le parlement est en séance.

On demande à un couple de touriste asiatique de nous prendre en photo, on se met de dos à Big Ben, pour l’avoir en fond. Je crois qu’ils n’ont pas compris l’idée, 4 photos de nous… sans Big Ben.

On continue notre balade au cœur de Londres en prenant le pont de Westminster, on prend pas mal de photos, la vue est sympa car d’un côté on peut voir le London Eye (la grande roue de Londres pour les incultes) et de l’autre Big Ben.

London Eye

On longe la Tamise en passant par Le London Eye, on aurait bien aimé y faire un tour mais 25£ par personne pour un tour de manège ça fait chero, surtout pour nous pauvres étudiants. On reprend le tube à Waterloo station jusqu’à Piccadilly Circus station. C’est entre cette station et Leicester Square qu’il y a pas mal de pubs, de boîtes et aussi le grand magasin d’m&m’s . On y fait un tour juste parce que je trouve ce magasin trop cool, puis on va manger à China Town, c’est juste derrière et vous pouvez trouver des restos abordables où la nourriture n’est pas dégeu .

C’est déjà l’heure de prendre notre train pour rentrer à Swindon, une petite ville à 40 minutes de Bristol. Elle n’est pas très voire pas du tout connue des touristes mais était l’une des villes phares de la révolution industrielle.

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org