Road Trip en Islande
Accueil du site > Europe > > Road Trip en Islande

Road Trip en Islande




Road Trip en Islande

Dernière partie de notre road trip en Islande, à la base nous devions passer par le centre du pays dans la zone géothermique de Hveravellir entre les glaciers, mais la route F35 était fermée et le propriétaire du refuge a pu heureusement prévenu l’avant veille… Du coup, nous n’avions pas trop le choix que de continuer sur la route 1, pour aller visiter la péninsule de snæfellsnes qui n’était pas prévu à la base dans notre programme, puis d’aller faire quelques sites du cercles d’or.

Après avoir quitté la région de Myvatn, nous nous sommes dirigés vers Akureyri en faisant un petit détour hors de la route 1 au nord juste avant de rentrer dans le fjord d’Akureyri, pour traverser des campagnes assez photogéniques, de voir de petites maisons avec les toits d’herbes .

Toute la portion de route ensuite entre Akureyri et le début de la péninsule de snæfellsnes n’a pas trop d’intérêt… quelques curiosités comme une église noire peinte en noire.

Après de longues heures de route, nous atteignions la péninsule et la région de kirkjufell que nous avions visité au coucher du soleil et puis au lever à 3h du mat. Le site est un super spot photo avec une cascade, un lac, la mer, des moutons… ne pas hésiter à partir un peu plus loin vers l’ouest pour avoir d’autres vues du mont. L’ambiance au lever du soleil est particulièrement magique, nous étions que 2 à s’être levé sur tout le groupe de 8. nous étions tout seuls avec les troupeaux de moutons.

Le lendemain, nous avons longé la cote sud de snæfellsnes pour aller vers le cercle d’or, avec un stop dans la région de Thingvellir pour aller voir la faille de Silfra qui marque la limite entre les continents américain et européen. l’eau y est particulièrement cristalline et pas mal de gens faisaient du snorkeling ou de la plongée. Vu le timing, finalement nous zappons les cascades de Bruarfoss qui m’avaient l’air bien sympa à voir, mais peut être un peu compliqué à trouver. A la place nous allons voir la zone géothermique de Geysir ou nous restons jusqu’au coucher du soleil, le gesyer est pas mal à voir, mais finalement c’est surtout tous les petites cavités bouillonnantes autour que j’ai trouvé plus intéressant, avec des couleurs bleutés.

Pour finir, le dernier jour, nous faisons deux groupes, un premier qui part du shopping à reykavik, et un 2eme qui préfère aller se reposer dans le très touristique blue lagoon. j’opte pour le 2eme groupe nous y passons 1 petite heure juste avant d’aller rendre le 4×4 et de filer à l’aéroport. un petit conseil pour le blue lagoon, pensez à réserver avant vos billets si vous ne voulez pas attendre surtout durant les heures de pointe.

Deux petits regrets de ce road trip en Islande : avoir raté les plages de sable avec les icebergs en face du lac de Jökulsárlón… et de ne pas avoir eu le temps d’aller voir les chutes de Bruarfoss, peu connue et pas super accessibles. Sinon le pays est globalement super photogénique.

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org