Pattaya, Sanctuary Of Truth

mercredi 4 avril 2018

Pattaya, Sanctuary Of Truth

Le Sanctuaire de la Vérité (Thai : ปราสาท สัจธรรม, également appelé Wang Boran et Prasat Mai) est un sanctuaire en construction à Pattaya, en Thaïlande. C’est un bâtiment tout en bois (teck), ressemblant à un temple fait uniquement de sculpture sur bois sur la base traditionnelle bouddhiste et hindoue avec des détails a vous en mettre plein la vue. Le bâtiment a une hauteur proche de 105 mètres et couvre une superficie de plus de deux rais, tout simplement époustouflante. Il dispose d’art contemporain visionnaire sur la base traditionnelle des thèmes religieux.

A propos du temple

Le projet a été lancé en 1981, et devrait se terminer en 2025. Soit une construction qui s’étale sur plus de 40 ans et qui ne sera jamais réellement terminée puisqu’il est en rénovation permanente, due a sa proximité avec la mer et son eau salée destructrice malgré les traitements du bois.

Il est dans le style de l’ancienne architecture khmère telle que celle à Angkor et entièrement recouverte de sculptures taillées à la main en bois. Il a quatre gopura, représentant respectivement les images des religions bouddhistes et hindous et des mythologies du Cambodge, de la Chine, de l’Inde et de la Thaïlande.

Selon le site officiel, son but est d’utiliser l’art et la culture comme « un reflet de la vision antique de la Terre, ancienne connaissance, et la philosophie orientale. Dans ce complexe, les visiteurs pourront comprendre la vie antique, la responsabilité humaine, la pensée de base, cycle de de vie, la vie Relation avec l’Univers et objectif commun de la vie vers l’utopie ».

Le droit d’entrée pour le Sanctuaire de la Vérité est de 500 bahts par personne (aussi bien pour les deux ressortissants thaïlandais et étrangers, pour une fois tout le monde paye le même prix). Ce prix comprend le transport aller/retour de l’entrée du sanctuaire jusqu’au temple en calèche tirée par un cheval, ainsi que la visite du temple. Le port du casque de chantier est obligatoire lors de la visite.

A l’intérieur du temple ainsi qu’a la sortie du temple vous pourrez voir les ouvriers en action en train de tailler le bois. Vous pourrez même vous essayer a la sculpture sur bois et participer ainsi a la création de cette merveille (voir les photos de la galerie).

D’autres activités sont disponibles sur place telles que une promenade en Quad, du tir a balle réelle ou encore un tour de speed boat pour admirer le temple depuis la mer etc..

Se rendre au temple

Pour vous rendre au temple en bois, le plus simple en moto est de prendre la second road jusqu’au rond point des dauphins, continuer sur la route de Naklua jusqu’à la Soi 12 et de tourner a gauche, le temple est au bout de cette rue.

Adresse : 206/2 Moo5 Naklua 12 Naklua Rd.
Telephone : +660-3836-7229, +660-3836-7230, +660-3836-7815


A voir aussi sur le site

  • Le musée de l’opium de Sop Ruak

    Un musée éducatif privé sur la culture ancestrale de l’opium et sur ses méfaits aujourd’hui. Un musée insolite à ne pas rater dans la région du Triangle d’Or, dans la ville de Sop Ruak au bord du Mékong. (...)
  • Apprendre le thailandais

    Apprendre une langue, ou du moins essayer de le faire, est une part importante du voyage. Qu’il s’agisse de pouvoir dire s’il vous plaît , remercier ou de maîtriser des phrases essentielles comme la (...)
  • Thaïlande, séjour à Bangkok

    Avec près de 9 millions d’habitants, Bangkok est à la fois la capitale et le symbole de la révolution culturelle de la Thaïlande. La ville est au centre de la modernisation du royaume de Siam au XIXe (...)
  • Plonger en Thaïlande

    La Thaïlande est un haut lieu de la plongée sous-marine ! Avec 349 sites de plongée nommés, de l’eau chaude, et des cours bon marché, beaucoup de plongeurs se dirigent vers la Thaïlande pour commencer (...)
  • Thaïlande incontournable

    La Thaïlande est l’une des destinations touristiques les plus populaires de l’Asie du Sud-est. La Thaïlande a un nombre d’attractions naturelles pour tous, notamment des plages impeccables et des (...)