Les ethnies au Vietnam
Accueil du site > Asie > > Les ethnies au Vietnam

Les ethnies au Vietnam




Les ethnies au Vietnam

Les ethnies au Vietnam sont vraiment variées et authentique. Notre description vous permet d’avoir une vue panoramique sur la vie de toutes les ethnies dans ce pays magnifique ...

Quelles sont les ethnies au Vietnam ?

Le Vietnam comprend 54 ethnies pour une population d’ environ 87 millions d’ habitants, dont 51% de sexe féminin. Les Viet (Kinh) représentent à peu près 86% de la population, vivant essentiellement dans les deltas du Fleuve Rouge, du Mékong, les plaines côtières du Centre Vietnam, et les grandes villes. Les ethnies minoritaires, occupent les hautes terres périphériques, soit les 2/3 de la superficie du pays. Parmi les différentes minorités ethniques, certaines comme les Tay, Thai, Muong, Hoa, Khmers, Nung ... comptent environ un million d’ âmes ; d’autres, quelques centaines, comme les Brau, Ronam, Odu

Il existe encore de grande différence de vie matérielle et intellectuelle entre les ethnies. Dans l’ histoire du pays, les diverses ethnies du Vietnam ont toujours respecté une tradition de solidarité et d’ entraide ; particulièrement lors des époques de résistance contre les invasions. Le gouvernement de la République Socialiste du Vietnam a mis en place des politiques concrètes et prioritaires pour aider les populations des régions montagneuses à rattraper le niveau de développement du delta tout en préservant leur identité culturelle traditionnelle.
Actuellement, les programmes de livraison de sel iodé vers les hameaux les plus lointains, d’ équipement en poste médico-sanitaire dans chaque village, de lutte contre le paludisme, de construction d’ écoles à internat gratuit aux enfants des minorités ethniques, d’ abandon du mode de vie nomade, de mise en place de système d’ écriture pour les ethnies, d’ étude complète de la culture traditionnelle de chaque peuple... obtiennent de bons résultats.

Bien que chaque ethnie ait son langage propre et que quelques unes aient également leur graphie propre, comme les Thai, H’ mong, Tay, Nung... le vietnamien est néanmoins adopté comme langue de communication.

Dans le siècle passé, l’ écriture employée par les Viet était l’ écriture chinoise. C’ est probablement au 18ème siècle, que les Viet ont inventé une écriture inspirée des idéogrammes chinois pour enregistrer les vocables du langage vietnamien et appelée écriture Nom (démotique sino-vietnamienne). Au 13ème siècle sont apparus de nombreuses poésies en vietnamien écrites en Nom. Au 17ème siècle, des missionnaires occidentaux ont créé le système de transcription phonétique copié sur l’ alphabet latin, appelé l’ écriture romanisée du vietnamien. Peu à peu, cette écriture a été perfectionnée et est devenue l’ écriture officielle dès le début du XXe siècle, grâce aux mouvements de propagande des idées révolutionnaires et de développement culturel.

En général les 54 ethnies au Vietnam sont distinguées en 5 familles linguistiques suivantes :

Les Austro-asiatiques : divisés par 2 groupes

- Groupe Viet-Muong : comprend les Viet(Kinh), Muong, Tho , Chut
- Groupe Mon-Khmère : Khmère, BaNa, SéDan( Xo-dang), Hre, CoHo, Mnong, Xtieng, Khomu, Bru VanKieu, CoTu, GieTrieng, TaOi, Ma, Co, ChoRo, XinhMun, Khang, Mang, RoMam, Brau, Odu.

La famille austroasiatique comprend les Viet-Muong et les Mon-Khome. Avec 50 ethnies ils sont environ 80 millions d’habitants répatis dans toute l’Asie où certains ont fondé des Etats comme le Vietnam et le Cambodge. Ce sont les populations les plus anciennement installées dans le Sud-Est asiatique. C’est aussi le group linguistique le plus important au Vietnam avec 25 ethnies répartis du Nord au Sud, des plaines jusqu’aux montagnes.

Les Austronésiens : compris 5 ethnies : GiaRai, Ede, Cham, Raglai, ChuRu

Les autronésiens sont présents au Vietnam, au Cambodge, en Thailande mais surtout dans les îles et presqu’île Indonésie, de Malaisie, des Philippines, de Singapour, de Madagascar, de Micronésie, et de Mélanésie, de Nouvelle-Guinée, de Polynésie et de Taiwan. Ces 150 ethnies forment une population de 200 millions de personnes dont 9 millions pour la seule partie continentale. Certaines ont créé des Etats comme Champa,

l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines. Au Vietnam, 5 ethnies relèvent de cette famille.

Les Thai-Kadai : divisés par 2 groupes :

- Groupe Thai : Tay, Thai, Nung, SanChay, Giay, Lao, Lu, Bo Y.
- Groupe Kadai : LaChi, CoLao, LaHa, PuPeo

Les ethnies rattachées à la famille linguistique Thai-Kadai comptent environ 75 millions de personnes, soit à peu près de 18% de la population de l’Asia du Sud-Est. Elles sont établies au Vietnam, en Chine, au Laos, en Thailande, au Myanmar et en Inde. Une majorité d’entre elles, originaire de Chine, a émigré vers le Sud il y a fort longtemps. Certaines ont constitué des Etats comme le Laos et la Thailande. Les langues Tay et Thai sont proches au Vietnamien et des langues Mon-Khmères. Au Vietnam, 8 ethnies de la famille linguistique Thai-Kadai sont rattachées à cette famille. Les ethnies Colao, Lachi, Pupeo, Laha au Vietnam et les Le de l’île de Hainan en Chine appartiennent au groupe Kadai dont la population est la moins nombreuse. Leurs langues forment un trait d’union entre les Tay-Thai et les Austronésiens, entre les Kadai et les îles.

Les Mong-Yao : Mong, Yao, PaThen

Les ethnies appartenant à cette famille linguistique soit environ 8 millions, vivent au Vietnam, en Chine, au Laos, en Thailande et au Myanmar. Les Mong (Hmong) environ 6,5 millions et les Yao environ 1,2 millions sont les ethnies les plus nombreuses. Elles sont divisées par de nombreux groupes régionaux ayant de particularités linguistiques et coutumières. Au Vietnam, 3 ethnies appartiennent à cette famille.

Les Sino-Tibétains :

- Groupe Han : Hoa, SanDiu, Ngai
- Groupe Tibéto-Birman : HaNhi, PhuLa, LaHu, LoLo, Cong, SiLa

Les Sino-Tibétains avec 1,5 millions de personnes parlant de différentes langues chinoises est la famille linguistique la plus largement représentée. Au sein de cette famille les 150 ethnies du groupe Tibéto-Birman sont 56 millions en Asie du Sud-Est et en Chine. Ces ethnies, originaires du Nord, émigrèrent peu à peu vers le Sud au début de 18ème siècle. Elles sont présentes aujourd’hui au Vietnam, en Chine, au Laos, en Thailande, au Myanmar, à Singapour, en Inde, au Bangladesh et au Népal. Au Vietnam, 3 ethnies sont rattachées au groupe linguistique Han et 6 au groupe Tibéto-Birman.

En savoir plus :

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org