La Bolivie

La Bolivie




La Bolivie

On l’appelle parfois "le Tibet d’Amérique", à cause des hautes plaines désertiques qui lui donnent son nom espagnol "Altiplano". cet environnement considéré comme un des plus hostiles au monde a pourtant vu naitre un empire au bord du lac Titicaca. Cet endroit du bout du monde, si haut, est aussi un des plus surréalistes, notamment avec le Salar de Uyuni, le plus grand et le plus haut lac de sel dans le monde avec ses 12.000 km2 d’une blancheur éclatante.

La Bolivie est aussi appelée "le Népal d’Amérique", pour sa Cordillère recensant près d’un millier de hauts sommets de plus de 5000 mètres. Un véritable paradis pour l’escalade et la randonnée, certainement plus calme que l’Himalaya d’ailleurs, où on a tendance à parfois se croire dans une grande ville aux heures d’affluence.

Cette beauté sauvage et inexplorée, hors des sentiers battus, est selon la plupart des touristes faisant un voyage en Bolivie une des principales attractions du pays. Ce pays enclavé au cœur de l’Amérique du Sud offre de magnifiques parcours pour le trekking, en particulier autour de Coroico et de Sorata dans la Cordillère Royale. Mais la Bolivie ce n’est pas que les sommets et la Cordillère, puisque dans les régions orientales, c’est la forêt tropicale amazonienne qui domine le pays.

Un séjour hors du commun

En Bolivie vous pourrez vraiment vivre l’aventure. Escalader des pitons de glace comme celui de Huayna, ou encore pratiquer le VTT de montagne dans un environnement pour le moins inattendu, à partir de Chacaltaya en descendant dans les jungles impénétrables de la vallée du Zongo.

La plupart des spots du pays sont isolés et sont atteignables après de longs trajets en bus. Pour être honnête un séjour de moins de deux semaines nous parait vraiment trop court pour explorer ce pays grandiose.

La Paz, est le point central d’où vous pourrez vous rendre un peu partout. Si vous êtes postés là bas, rendez vous de toute urgence au nord, à Tiahuanaco où les Incas avaient créé une de leur principale cité. Et si vous le pouvez, poussez un peu jusqu’à la magnifique île "Isla del Sol", sur le lac Titicaca, le berceau de l’Empire Inca selon la légende.

Si vous avez du temps devant vous, vous pourrez explorer les endroits les plus reculés de l’Altiplano Sud. Potosi, ancienne ville coloniale, est considérée comme une des plus intéressantes villes du pays avec ses anciennes mines d’argent. A proximité, se trouve la capitale officielle "Sucre", qui propose une architecture coloniale fascinante.
Plus au sud, proche de la frontière chilienne, le paysage laisse place aux déserts, aux volcans et autres lacs multicolores de soude ... une merveille ! Dans le parc national de Sajima vous pourrez découvrir le plus haut sommet de Bolivie.

A l’Est de la Paz vous pourrez vous échapper du froid de l’Altiplano pour descendre dans la jungle amazonienne en direction du Brésil. Le parc national Torotoro est plein de fossiles, d’empreintes de dinosaures, de grottes et de cascades.

Les amateurs d’écologie apprécieront particulièrement le parc national de Madidi qui est sans aucun doute le temple de l’écotourisme. Ce lieu recense la plus grande biodiversité de la planète. On y compte plus de 300 espèces d’oiseaux, plus de 1200 de papillons, des singes, des jaguars, des tapirs, caïmans et autres animaux sauvages.

Le meilleur moment de s’y rendre

Les routes de la Bolivie sont vraiment très mauvaises, de sorte que vous ferez mieux d’éviter la saison des pluies de novembre à mars, si vous voulez visiter les jungles. L’Altiplano reçoit très peu de pluie, si bien qu’il n’y a pas d saison préférentielle pour s’y rendre. cela dit les sentiers de randonnée peuvent être boueux. Notez également qu’au cœur de l’hiver, en juin et juillet les températures y sont particulièrement froides ; cela peut être un inconvénient mais notez que les nuits sont plus claires et que c’est certainement la meilleure saison pour visiter le Salar de Uyuni ou faire séjour dans les Yungas. Les mois de juin à août sont évidemment ceux les plus prisés par les touristes et les hôtels sont très prisés. Vous trouverez néanmoins des hébergements dans toutes les gammes un peu partout dans le pays.

Les compagnies aériennes proposent le plus de vols pour la Bolivie lors des périodes allant de début décembre à mi janvier, puis de juillet à septembre. La plupart des vols vous emmenant à la Paz font une escale au Brésil, à Sao Paolo ou Rio de Janeiro, mais certains passent aussi par Buenos Aires en Argentine ou Miami aux USA.

En écrivant sur la Bolivie je me rends compte à quelle point se pays et riche et fantastique et à quel point les mots manquent pour décrire ses paysages surréalistes. Si j’avais un seul et dernier conseil à vous donner avant de finir : visitez de toute urgence la Bolivie, rendez vous y au moins 3 semaines ... vous ne le regretterez pas.

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org