Marseille : Notre Dame de la Garde
Accueil du site > Europe > Marseille : Notre Dame de la Garde

Marseille : Notre Dame de la Garde




Marseille : Notre Dame de la Garde

Hissée sur une colline de 149 m, la basilique Notre-Dame-de-la-Garde est un bel édifice de style romano-byzantin qui surplombe Marseille. On la retrouve au sud du Vieux-Port, dans le quartier historique de la ville. C’est un des symboles de la Cité Phocéenne, visité par plus d’un million de touristes chaque année.

Histoire de Notre Dame de la Garde

Son origine remonte à 800 ans, à l’époque où Maitre Pierre décida de bâtir sur la colline de la garde une chapelle dédiée à la Vierge Marie. L’église fut un lieu de culte prisé des marins parvenant au quai de Marseille. Ils s’y rendaient aussitôt pour marquer leur reconnaissance à la Vierge pour les avoir épargnés du naufrage en mer.

Au XVe siècle, la chapelle fut rebâtie pour prendre une forme plus imposante afin de contenir la grande affluence de pèlerins de plus en plus nombreux. Une belle chapelle dédiée à Saint Gabriel fut ajoutée à sa structure.

Les modifications se poursuivirent au fil des siècles jusqu’à l’actuelle basilique, dont la construction fut entamée par l’architecte Henri Espérandieu et poursuivi après sa mort par Henri Revoil. Le bâtiment est édifié sur les fondements d’une ancienne forteresse bâtie par François Ier en 1536. C’est le 5 juin 1864 que Notre Dame-de-la-Garde fut consacrée basilique mineur.

Description de Notre Dame de la Garde

La basilique, réalisée en polychrome, arbore une architecture romano-byzantine, avec une structure composée d’une église basse et une autre plus élevée. Elle possède de belles mosaïques, une crypte splendide, de magnifiques ex-voto et un maitre-autel en statue d’argent conçue par Chanuel en 1839.

Son clocher, élevé à 41 mètres, porte une imposante statue en cuivre de la Vierge à l’Enfant, une œuvre datant de1869. Il se dressent ainsi dans le ciel pour rappeler aux Marseillais,la protection divine dont ils jouissent depuis des siècles.

Mots-clés de l'article

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org