Florence : jardins de Boboli
Accueil du site > Europe > > Florence : jardins de Boboli

Florence : jardins de Boboli




Florence : jardins de Boboli

Les jardins de Boboli furent l’une des fiertés de Florence pendant le Moyen-Age. Ils servirent de modèle à plusieurs parcs européens. Une visite des lieux permet de se faire une idée de ce qui fut la puissance des Médicis.

Présentation

Les jardins de Boboli est un parc historique de Florence datant du XVIe siècle. Il est contigu au palais Pitti, résidence d’abord des Médicis, puis des Habsbourg-Lorraine et des Savoie. Ce parc s’étend sur une colline qui reçoit chaque année plus de 800 000 touristes. Il se démarque par sa richesse historique et son splendide paysage. On y rencontre des sculptures romaines et florentines des XVIe et XVIIe siècle.

Leur renommée fut grande quand les Médicis en devinrent les maîtres. Ils firent appel à Niccolo Pericoli dit « Tribolo » pour produire les plans. L’artiste réalisa un prodige architectural avec un panorama impliquant le palais Pitti. Le parc fut enrichi par les nombreuses interventions de grands artistes tels que Buontalenti (la Grotta Grande), Ammannati (pour des fontaines et des statues), Giambologna, Tacca, etc.

Les architectes père et fils Giulio et Alfonso Parigi sont les auteurs de l’amphithéâtre, de l’Allée des Cyprès (Viottolone) et de la place avec son petit lac de l’Isolotto. La Casa del Caffè, le pré aux colonnes et l’orangeraie furent réalisés à l’époque des Lorraine. C’est en 1776 qu’on l’ouvrit au public.

C’est dans ces jardins qu’on cultiva pour la première fois la patate, la pomme de terre, des mûriers, des poiriers nains et d’autres fruits exotiques. Les jardins royaux d’Europe y compris Versailles furent inspirés des plans du parc de Boboli.

En savoir plus :

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org