Quand partir faire le tour du monde ?
Accueil du site > Actualité > Quand partir faire le tour du monde ?

Quand partir faire le tour du monde ?




Quand partir faire le tour du monde ?

Envie de de tout plaquer ? Mais quand partir faire le tour du monde et à quel âge ?

Alors, quand partir faire le tour du monde ? Je dois avouer que c’est une question que je me pose depuis peu et pourtant c’est une chose que l’on m’a souvent demandée. Quel est l’âge idéal pour voyager sur du long terme ? Et s’ il existe, quel est-il ? Je me souviens de ce vieux Monsieur à l’Ambassade du Laos, il avait une canne, un béret, au moins 75 ans et une patate terrible ! Je suis aussi tombé récemment sur le blog de Sénior en Vadrouille, et j’ai trouvé ça super de voyager malgré l’âge, riche de tout ce que la vie a pu nous apprendre. Néanmoins, j’ai la sensation que l’on se pose souvent de faux freins pour ne pas partir, pour repousser ce moment.

Avant 18 ans : est-il possible de voyager en solo ?

J’ai voyagé en solo avant 18 ans. Je n’en garde pas un souvenir impérissable. J’étais un peu paumée, un peu flippée, seule, loin de mes repères. Mais j’étais aussi tête de lard, alors j’ai persisté et il n’était pas question de m’en empêcher. Je ne pensais pas être une exception, mais j’étais sûr que les autres minots qui voyageaient en solo comme moi étaient surtout paumés, à la recherche de leurs limites….

Dans l’avion Paris-Shanghai, j’ai rencontré Richard, tout juste 17 ans, un bagout incroyable, amoureux de la Chine devant l’Éternel et d’une maturité affligeante. Il s’apprêtait à passer 3 semaines dans le sud du pays, bien sur beaucoup de choses avaient été préparées à l’avance, il traînait avec lui une valise au moins aussi lourde que lui, mais quand même, il n’avait que 17 ans ! Il faut avoir la tête sur les épaules, et surtout des parents très très compréhensifs pour pouvoir partir avant ses 18 ans !

Bon donc ce n’est pas spécialement le bon moment, mais alors, quand partir faire le tour du monde ?

Voyager entre 18 ans et 30 ans.

Tant de choses que nous n’aurions pas vécu si j’avais écouté « les gens ». C’est l’âge qu’ont la plupart des backpakers que je rencontre, je rentre moi-même encore dans cette catégorie-là. Pourtant, quand j’ai annoncé mon départ, mon entourage s’est scindé en deux parties. Ceux qui m’ont encouragé et ceux qui ont pensé que je faisais n’importe quoi, que c’était un choix égoïste et inconscient. Qu’à mon âge il s’agit surtout de se trouver un boulot, d’acheter un appart, de se marier et de faire tout un tas de bébés, bref de poser de bonnes bases bien stable pour ma vie future. Je vous passe les leçons de morale quant au traumatisme et aux années de thérapie que je vais infliger à Mélissa.

Donc, une partie de votre entourage, pensera ouvertement que ce n’est pas le bon timing, mais alors, je vous le redemande… Quand partir faire le tour du monde ?

Tout plaquer et partir à l’autre bout du monde : entre 30 ans et 50 ans.

Maintenant, que vous êtes plus ou moins bien intégré dans la société, il faut reconnaître que votre soif de voyage s’est accrue. Mais, est-ce vraiment prudent de tout plaquer pour faire le tour du monde. Et, à votre retour y aura-t-il encore une place dans la société pour vous ? Et vous, voudrez-vous encore vous intégrer dans ce monde qui vous correspond si peu ? Ce n’est peut-être pas très prudent de prendre le risque… Attendez encore un peu.

La crise de la quarantaine est passée, plus de risque de décision hâtive, vous avez entre 50 et 65 ans, c’est le moment de partir.

Maintenant, les enfants sont grands. Vous vous êtes fait une place dans la société, vous avez grimpé les échelons 1 par 1, vécu des épreuves et des déceptions, vous avez vu vos enfants naître et grandir, vous vous êtes épanouis, vous êtes heureux, mais l’envie de voyager est toujours là. Sauf que là… Vous êtes à deux doigts de la retraite, ce ne serait pas très prudent de partir maintenant, et puis vous n’êtes plus à quelques années prêt.

La retraite enfin ! Vadrouiller en toute sérénité.

quand partir faire le tour du monde Oui, mais honnêtement, est-ce bien prudent à votre âge ? Le cholestérol, l’arthrose, l’arthrite, les petits-enfants qui grandissent, le monde qui change à toute allure, le confort sommaire de certaines destinations. Pourquoi ne pas se contenter d’Andernos les bains, c’est très bien aussi Andernos les bains…

Recommandez cet article à vos proches




sejour.org